03/01/2020 11:36
Depuis 7 ans, le club "Espace de lecture de Hôi An" cultive non seulement l'amour pour les livres chez les enfants, mais contribue progressivement à susciter l'habitude de lire dans cet espace ouvert de la ville de Hôi An.
>>Littérature pour la jeunesse : le pinceau et la plume
>>Une rue des livres animée pour le Têt 2020

L’une des activités du club "Espace de lecture de Hôi An".
Photo : Doàn Nhan/CVN

Fondé en décembre 2013 par Khiêu Thi Hoài (40 ans), le club "Espace de lecture de Hôi An" attire une dizaine d’enfants qui participent aux activités gratuites de lecture, chaque dimanche matin, au musée de Hôi An.

"Je suis rêveuse mais j’ai les pieds sur terre. Je pense que nous sommes dans une époque où les gens de manière générale, et les enfants en particulier, ne manquent pas d’accès aux livres mais ne disposent pas du temps ni d’un espace de lecture approprié. Nous vivons actuellement de manière si rapide, avec tant de commodités et de distractions dans un contexte d'abondance matérielle", confie Khiêu Thi Hoai, fondatrice du club et membre du Centre de gestion et de conservation du patrimoine culturel de Hôi An.

Lire dans un espace ouvert

"En choisissant le hall du musée de Hôi An comme lieu de lecture, notre souhait était d’offrir un espace convivial, en particulier aux enfants et proposer un accès facile aux livres" explique-elle. "Dans cet espace ouvert du musée, tout le monde peut assister à l'activité en cours et y participer sans difficulté. Il est entouré de nature et est propice à la lecture", dit-elle.

Le club s’est déplacé plusieurs fois, il se tenait auparavant dans une maison ancienne d’une rue de Hôi An, puis dans le parc culturel Terracotta de Thanh Hà ou encore dans la maison communale de Câm Phô ... mais le hall du musée de Hôi An semble convenir le mieux.

Selon Mme Hoài, le but principal est d’encourager les enfants à se concentrer sur la lecture dans un espace ouvert pour qu’ils prennent l’habitude de lire partout et à tout moment.

Créer des habitudes de lecture chez les enfants

Historiquement, Hôi An est le berceau économique et culturel du Centre du Vietnam. C’est pourquoi, la culture de la lecture a toujours fait part intégrante des loisirs des habitants, jusqu’à en devenir une véritable passion. Certains enfants sautent même parfois leur petit-déjeuner pour économiser l'argent nécessaire à l’achat des livres. Tous les moyens pour lire sont bons : ils se prêtent et s’échangent leurs livres ou se rendent dans les bibliothèques pour un accès gratuit aux ouvrages.

Après 1975, les difficultés économiques ont découragé la passion de la lecture et la plupart des librairies de Hôi An ont été obligées de se reconvertir en boutiques classiques.

Si ces dernières années, de nombreuses grandes librairies ont vu le jour à Hôi An, certaines, après un temps de fonctionnement, ont dû fermer en raison de leur mauvais rendement économique. Les autres doivent improviser et se diversifier pour survivre. Outre les livres, les librairies vendent essentiellement des souvenirs et des fournitures scolaires. Il s’agit d’un sombre dessein pour la culture de la lecture de Hôi An.

C’est cette réalité qui a conduit Khiêu Thi Hoài à former ce club de lecture, avec pour but d’instaurer des habitudes de lecture chez les enfants. Elle fait appel aux fonds et à l’aide des organisations et des autorités pour financier les diverses activités de son club.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.