20/03/2020 22:08
Trân Duc Tuân, docteur en sciences du langage, œuvra des années durant auprès de futurs pharmaciens, médecins du pays à l’Université des sciences médicales de Hô Chi Minh-Ville. Auteur de nombreuses publications scientifiques, il demeure le spécialiste de la standardisation de la terminologie médicale vietnamienne.
>>La France, une destination attractive
>>Découvrir le français en douceur avec “Bonjour et bienvenue !”

Trân  Duc Tuân à Saint-Laurent, province du Québec.
     
Trân Duc Tuân enseigna avec passion et professionnalisme en tant que professeur de français à l’Université des sciences médicales de Hô Chi Minh-Ville entre 1985 et 2001. Il fut un spécialiste de ce qu’on appelait à ce moment-là "l’enseignement du français sur objectifs spécifiques".  Il se spécialisa très vite sur l’analyse du discours, la rédaction, la traduction et la terminologie médicale. À ce titre, il eut pour mission d’élaborer d’innombrables cours de français médical ainsi que des épreuves d’évaluation de niveau ministériel. Il forma aussi à la langue française de très nombreux médecins et pharmaciens en formation doctorale.

Parallèlement à cette mission, il intervint régulièrement à l’université de Pédagogie de Hô Chi Minh-Ville dans le cadre du télé-enseignement en faisant du tutorat en sociolinguistique et en terminologie auprès des étudiants en Maîtrise et en D.E.A. 

Grâce à ses multiples expertises, il collabora avec de grands groupes pharmaceutiques comme Fournier Pharma-Vietnam ou encore Merck/Lipha-Santé-Lipharderm. Auprès d’eux, il assura le rôle de traducteur médical/interprète de conférence et surtout il se montra déterminant  dans la traduction du français et de l'anglais au vietnamien de dossiers scientifiques liés à la recherche clinique, à la formation des représentants pharmaceutiques en cardiologie, endocrinologie, dermatologie ou gynécologie.

Grâce à une bourse d'études doctorales du gouvernement français, il put préparer sa thèse à l’Université de Rouen portant sur la standardisation de la terminologie médicale vietnamienne avec une approche socio-terminologique. En 2000, il décrocha son doctorat avec mention très honorable et félicitations du jury.

Une carrière internationale

C’est grâce à une bourse d’excellence de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) qu’il obtint le statut de chercheur postdoctoral, à l’université Laval (Canada) entre 2001 et 2002. Ensuite, il put rejoindre le Laboratoire d'informatique médicale de l'Université de Rennes 1 (France) entre 2002 et 2004 dans le cadre du projet de l'Université Médicale Virtuelle Francophone. Travaillant au Laboratoire d’informatique médicale au CHU de Ponchaillou (France) à titre d’ingénieur de recherche, spécialisé en extraction de la terminologie médicale à partir des articles scientifiques, des cours théoriques et cliniques de plus de 50 spécialités en médecine, il a eu la grande opportunité d’intégrer l’équipe de chercheurs-médecins en développant un outil de traduction automatique multilingue.

À cette occasion, il fut placé au sein de l’équipe de l’UMLF (Lexique Médical Francophone Unifié/Unified Medical Language for French), dirigé par Pierre Zweigenbaum, immense spécialiste en Langage médical informatisé aujourd’hui chercheur au CNRS.

L’objectif de ces recherches était de construire une base de données pour constituer un dictionnaire médical trilingue français-vietnamien-anglais.

C’est en juillet 2006 que notre chercheur fit paraître une de ses plus brillantes publications sur le système de recherche d’information médicale par croisement de langues: vietnamien-français-anglais. Elle est parue dans la revue de sociolinguistique en ligne, Glottopol N°8.

Famille du professeur-docteur Trân Duc Tuân.

L’épouse et les deux filles de Trân Duc Tuân ont pu le rejoindre à Rennes en 2002, puis, après le projet UMLF achevé en 2004, le Canada offrit à la petite famille le statut de résidents permanents, puis la citoyenneté canadienne en 2008. Leurs deux filles, anciennes élèves du programme bilingue français-vietnamien à Hô Chi Minh-Ville, ont particulièrement brillé. La cadette suit les traces de son père en continuant des études de médecine à l'Université de Montréal. Aujourd’hui, Trân Duc Tuân est directeur-professeur du Centre de perfectionnement académique à Montréal, une petite entreprise immatriculée au Québec depuis 2009 comme centre de tutorat en français et en mathématiques pour les élèves qui souhaitent faire des études en sciences de la santé.

Il compte de nombreux élèves d’origine vietnamienne qu’il encourage quotidiennement comme il le faisait à Hô Chi Minh-Ville autrefois. C’est avec plaisir qu’on y lit toujours son brillant "Guide pratique du  vocabulaire médical français-vietnamien" qu’il avait rédigé en 2001 sous la supervision du brillantissime universitaire Ngô Gia Hy et paru à la Maison d'édition de Hô Chi Minh-Ville. Ces 309 pages précieuses ont servi des générations de médecins et demeure un ouvrage de référence au Vietnam. C’est ce guide qui a fait naître tant et tant de vocations dans la mégapole et dans les provinces voisines.

Nul doute que le dictionnaire médical trilingue français-vietnamien-anglais pour lequel il a œuvré sera bientôt accessible au Vietnam. Ce sera encore un plus pour la francophonie médicale.  

Texte et photos : Hervé Fayet-Trân Duc Tuân/CVN
 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).