10/07/2019 11:34
Le président de l’Assemblée nationale (AN) de la République de Corée, Moon Hee-sang, a exprimé ses regrets devant l’affaire de violences faite à une Vietnamienne par son mari sud-coréen, tout en affirmant s’efforcer de faire en sorte que de telle affaire ne se reproduit plus.
>>Violence domestique: un fléau passé sous silence
>>Une année pour le bonheur et la sécurité des femmes et des enfants

Trân Van Tuy, vice-président de la Commission de l’organisation du Comité central du Parti (gauche), et le président de l’Assemblée nationale de la République de Corée, Moon Hee-sang. Photo: Manh Hùng/VNA/CVN

Le dirigeant sud-coréen a fait cette déclaration lors d’une rencontre le 9 juillet à Séoul d’une délégation de l’Assemblée nationale du Vietnam, conduite par Trân Van Tuy, vice-président de la Commission de l’organisation du Comité central du Parti, en visite dans ce pays. Moon Hee-sang a déclaré que le Vietnam et la République de Corée avaient des relations étroites et que son pays considérait les résidents vietnamiens comme ses citoyens.

Trân Van Tuy, aussi président du groupe des parlementaires d'amitié Vietnam-République de Corée, a espéré que la violence familiale, comme ce cas, ne constituait qu'une exception, toute en demandant à l’AN et au gouvernement sud-coréen de ne pas laisser se reproduire des cas similaires. Il a précisé que l’une des missions de sa visite dans ce pays était  de superviser la mise en œuvre des accords conclus entre les deux gouvernements. Il a demandé de stimuler les investissements sud-coréens, le partage d’informations pour régler les questions qui se posent au sein de la communauté vietnamienne en République de Corée et de la communauté coréenne au Vietnam.

En réponse, Moon Hee-sang s’est engagé à encourager les entreprises sud-coréennes à venir investir au Vietnam, à élaborer une loi pour protéger les citoyens étrangers, dont ceux du Vietnam. Il a profité de l’occasion pour remercier le gouvernement vietnamien d’avoir accueilli le deuxième Sommet États-Unis-République populaire démocratique de Corée. Cet événement a marqué le début de la nouvelle étape vers une péninsule coréenne pacifique.

Le même jour, la délégation vietnamienne a rencontré Kim Hak-yong, un ami très proche du Vietnam, président de la Commission de l'environnement et du travail de l'Assemblée nationale de République de Corée, récemment vu attribuer l'Ordre de l'amitié de l'État vietnamien pour ses contributions importantes au partenariat de coopération stratégique entre le deux pays.

Plus tôt, le 8 juillet, la délégation avait rendu une visite de courtoisie au Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yon, qui avait affirmé accorder de l'importance aux familles multiculturelles et à la protection des mariées de ces familles. Il a déclaré que le gouvernement sud-coréen prendrait les mesures pour prévenir la violence domestique à l'encontre d'épouses étrangères.

Le chef du gouvernement sud-coréen a déclaré qu'il valorisait les relations avec le Vietnam et qu'il s'efforcerait d'accélérer les investissements et le transfert de technologie au Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.