06/04/2021 22:21
New Delhi va imposer à ses 25 millions d'habitants un couvre-feu nocturne à compter de mardi soir 6 avril, un jour après que l'Inde a enregistré un nouveau record de cas de coronavirus.
>>Londres va rouvrir ses commerces, flambée en Inde et en Iran
>>New Delhi, la ville la plus polluée au monde en 2020
>>L'Inde prépare le coup d'envoi de sa colossale campagne de vaccination

Une femme attend son tour pour recevoir un vaccin Covaxin COVID-19 dans un centre de santé de New Delhi. Photo : AFP/VNA/CVN

L'heure est à l'inquiétude en Inde, où le nombre de cas vient pour la première fois de dépasser le seuil des 100.000 en 24 heures. Le gouvernement de la capitale indienne a estimé que la "hausse soudaine de cas de COVID-19" et "le taux élevé de positivité" rendaient nécessaire l'imposition d'un couvre-feu nocturne de 22h00 à 05h00.

Seuls les personnes assurant des services jugés essentiels où ceux se rendant aux centres de vaccination seront autorisés à circuler dans les rues dans l'intervalle. Delhi a enregistré 3.548 nouveaux cas positifs lundi 5 avril, ce qui reste nettement inférieur au pic de près de 9.000 qui avait été atteint en novembre. C'était à cette période-là l'agglomération la plus touchée par l'épidémie au sein du pays de 1,3 milliard d'habitants.

Le gouvernement indien s'est à ce stade refusé à réimposer un confinement national, comme cela avait été le cas en mars 2020, et ce pour ne pas plomber l'économie. Mais l'État le plus riche du pays, le Maharashtra, qui inclut Bombay, a décidé dimanche 4 avril d'avancer de 20h à 19h l'heure du couvre-feu en vigueur, d'appliquer un confinement le week-end, de fermer non seulement les bars et restaurants, cinémas, piscines, lieux de cultes et lieux publics, mais également les bureaux privés, et d'interdire toute réunion de plus de quatre personnes.

Peuplé de 110 millions d'habitants, le Maharashtra totalise en ce moment plus de la moitié des nouveaux cas de coronavirus enregistrés chaque jour dans tout le pays. L'Inde est après les États-Unis et le Brésil le troisième pays qui totalise depuis le début de la pandémie le nombre de cas le plus élevé. Officiellement, 12,7 millions de personnes en Inde ont été contaminées, et 165.000 ont péri du COVID-19.

Mardi 6 avril, le ministère de la Santé a annoncé que 83 millions de doses de vaccin avaient déjà été administrées, dans le cadre d'une ambitieuse campagne visant à vacciner 300 millions de personnes d'ici juillet.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte de la nature immaculée dans le Outre de nombreux sites touristiques réputés, le "royaume des grottes" de Quang Binh attire également les passionnés de découvertes avec ses destinations immaculées et peu connues.