12/01/2019 00:13
Le 11 janvier, une équipe de recherche et de sauvetage de Hong Kong a retrouvé le corps d'un membre d'équipage disparu dans l’incendie du pétrolier Aulac Fortune près de la côte de l'île de Lantau, au large de Hong Kong (Chine).

>>Incendie de l’Aulac Fortune: 21 marins en état de santé stable
>>L’incendie d’un pétrolier: le Vietnam applique les mesures de protection des citoyens
>>Hong Kong: aide en faveur des sinistrés de l’incendie d’un pétrolier
 

Les secours tentant d’éteindre l’incendie à bord du pétrolier au large de Hong Kong, le 8 janvier. Photo: AFP/VNA/CVN


La victime serait Nguyên Van Công, 35 ans, originaire de la province de Bên Tre (Sud). Il était l'une des deux personnes disparues lors de l'incident du 8 janvier.

La recherche de la victime restante est toujours en cours.

L’embrasement s’est produit mardi 8 janvier lorsque le pétrolier immatriculé au Vietnam, qui avait à son bord 25 marins vietnamiens de l’équipage et deux autres personnes venues d’un ravitailleur hongkongais, était en cours de chargement au sud de l’île de Lamma.

Au moins un marin vietnamien est mort dans l’incendie. Deux marins vietnamiens sont encore portés disparus. 24 personnes, certaines souffrant de brûlures, ont été secourues après être tombées à l’eau ou s’y être jetées. Aucune fuite de pétrole n’avait été détectée depuis le navire accidenté.

Des fonctionnaires du consulat général du Vietnam à Hong Kong ont rendu visite aux marins blessés à l'hôpital et leur ont offert des produits de première nécessité. Ils se sont coordonnés avec les autorités locales pour effectuer des procédures nécessaires concernant l’équipage du navire.


Dans le même temps, les pompiers avaient utilisé quatre avions pour lutter contre l’incendie. En outre, quatre bateaux de pompiers, un hélicoptère et un navire de la police se trouvaient également sur place.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.