19/09/2019 00:15
Un comité de la Chambre des représentants des États-Unis a officiellement invité mardi 17 septembre le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, à témoigner sur le 737 MAX actuellement cloué au sol après son implication dans deux accidents mortels depuis octobre 2018, au cours desquels 346 personnes ont été tuées.
>>737 MAX : un panel critique les relations étroites entre Bœing et la FAA
>>Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial

Des avions Bœing 737 Max stationnés à Seattle (Nord-Est des États-Unis), le 13 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Peter DeFazio, président du comité des transports et des infrastructures de la Chambre des représentants, a également demandé à John Hamilton, ingénieur en chef de la division des avions commerciaux de la compagnie, de paraître devant le comité.

L'invitation de MM. Muilenburg et Hamilton à témoigner a été fixée au 30 octobre. "Boeing a bien reçu l'invitation du comité et est en train d'y réfléchir", a déclaré un représentant du constructeur aéronautique dans un communiqué.

"Nous continuerons à coopérer avec le Congrès et les autorités de réglementation tout en nous nous concentrant sur la remise en service en toute sécurité du MAX", a-t-il ajouté. La semaine dernière, M. DeFazio et un autre député avaient demandé à M. Muilenburg d'assurer la disponibilité de plusieurs employés de Boeing afin qu'ils puissent s'entretenir avec le personnel du comité.

Le comité présidé par M. DeFazio a tenu trois audiences depuis le mois de mai sur le 737 MAX, mais aucun employé de Boeing n'a encore témoigné devant lui.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Heureux ceux qui ont la main verte Niché dans un quartier résidentiel attenant à la rue Lê Thanh Tông, à Hanoï, Green Oasis est un véritable petit havre de verdure comme on les aime. Les clients raffolent de toutes ces petites vitrines remplies de plantes qui ornent les lieux…