14/04/2020 18:13
Le Deportivo Coopsol, club de deuxième division péruvienne, a licencié lundi 13 avril tous ses joueurs et techniciens à cause de l’arrêt des championnats provoqué par la pandémie de COVID-19.
>>Les perdants d'un arrêt définitif des championnats européens de foot
>>Salaires, mercato… la FIFA se veut "flexible" face au COVID-19

Le Deportivo Coopsol, club de deuxième division péruvienne, a licencié tous ses joueurs et techniciens à cause de l’arrêt des championnats provoqué par le COVID-19.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous annonçons avec beaucoup de douleur, mais aussi avec responsabilité, que n’ayant pas d’alternative économique ni d’échappatoire, nous avons décidé de considérer comme conclue la mission de nos joueurs et de nos techniciens", indique le club dans un communiqué.

Depuis que le gouvernement a imposé un confinement national, le 16 mars, les sponsors du club ont interrompu leurs versements, a expliqué le président du club Freddy Ames sur Radio Ovacion.

"Sans revenus et avec l’incertitude sur la reprise ou non de la Liga 2, il nous est impossible de continuer à entretenir un effectif de joueurs", a-t-il affirmé.

"Les garçons ont eu l’air très malheureux" à l’annonce de la décision.

Le Premier ministre péruvien, Victor Zeballos, a évoqué une possible interdiction jusqu’à la fin de l’année de tout évènement brassant de nombreuses personnes, dont les rencontres sportives, pour contenir la propagation du virus.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).