09/09/2018 13:17
Phu Tho lance un circuit touristique quotidien qui, au départ de Hanoï, permettra aux touristes de découvrir le chant xoan ainsi que de visiter des sites connus de cette province du Nord.
>>Phu Tho présente un programme de hat xoan pour les touristes
>>La vitalité du hat xoan sur la terre ancestrale des rois Hùng
>>Le chant xoan s'expose à Phu Tho

Représentation du "hát xoan" au temple de Hùng Lô, à Viêt Tri, province de Phu Tho (Nord).

Ce circuit de Hanoï à Phu Tho amènera les touristes aux temples des rois Hùng, fondateurs du pays, au musée Hùng Vuong, au village de Hùng Lô et au temple de Lai Len. Un programme intitulé "Hat xoan làng cô" (chant printanier au village ancien) leur sera présenté afin qu’ils puissent découvrir ce patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Dans le cadre du programme, des spectacles de chants xoan seront organisés chaque jour au temple de Hùng Lô du village éponyme, de 14h00 à 16h00, et au temple de Lai Len tous les samedis et les dimanches, aux mêmes horaires.

Promouvoir les valeurs traditionnelles

"Ce circuit vise à stimuler le tourisme local et préserver ce patrimoine immatériel de l’humanité, a souligné Hà Kê San, vice-président du Comité populaire provincial. Phu Tho s’efforce depuis plusieurs années de transmettre cet art et de former davantage de personnes à la pratique du +xoan+. La province prend très au sérieux le plan d’action national pour la préservation et la valorisation de ce chant. Elle a ainsi créé de nombreux clubs et organisé des cours dans les écoles de toute la province. Ces mesures ont ainsi formé une jeune génération d’artistes fort prometteurs".

"Nous avons rétabli aujourd’hui presque toutes les formes d’interprétation du chant +xoan+", a-t-il ajouté.

"Nous espérons que les artistes continueront leurs efforts pour améliorer leurs compétences afin que les visiteurs puissent mieux connaître ce patrimoine", a indiqué Nguyên Dac Thuy, directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme.

Dans la province de Phu Tho, le chant xoan est interprété les deux premiers mois du calendrier lunaire. Par tradition, les chanteurs se produisent lors des fêtes de printemps dans des lieux sacrés comme temples, pagodes et maisons communes.

Ce chant se décline en trois catégories: chants d’adoration des rois Hùng et des génies tutélaires du village; chants rituels pour une saison de moisson favorable; et chants des fêtes villageoises.

En 2011, l’UNESCO a inscrit le chant xoan sur la liste des patrimoines culturels immatériels nécessitant une sauvegarde urgente. Six ans après, en 2017, grâce aux efforts de la province de Phu Tho, le Comité de l’UNESCO a décidé de le faire sortir de cette liste afin de l’inscrire, de manière permanente, dans la liste des patrimoines culturels immatériels de l’humanité.
 
Texte et photo: Thúy Hà - Trung Kiên/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.