20/06/2020 17:38
Leipzig-Dortmund ! Le choc du haut de tableau, pour la 33e et avant-dernière journée samedi 20 juin, décidera de la deuxième place de cette étrange et historique "Bundesliga du coronavirus", derrière le Bayern déjà assuré du titre.
>>Allemagne : le Bayern écrase Cologne et reste seul en tête

L'entraîneur de Leipzig, Julian Nagelsmann, lors du match de Bundesliga contre Hoffenheim, à Sinsheim, le 12 juin. Photo : AFP/VNA/CVN

Au coup d'envoi de cette journée où tous les matches sont programmés à 15h30, à huis clos, le Borussia (66 pts) compte trois points d'avance sur le RB Leipzig (63), et les deux équipes ont la même différence de buts (+45). En clair, si Leipzig gagne, il s'empare de la deuxième place grâce à une meilleure différence de buts. Si Dortmund gagne, la messe est dite et le club de la Ruhr conserve son titre honorifique de vice-champion d'Allemagne.

Pour le RB, recevoir n'est plus un avantage. Depuis la reprise des matches à huis clos mi-mai, la tendance s'est confirmée : en 64 matches en Allemagne, seules 16 équipes ont gagné à domicile, exactement 25%, contre 45% sur les deux dernières saisons. Il faudra donc aux "Taureaux Rouges" trouver d'autres ressources pour aller chercher cette victoire.

"Honnêtement, la deuxième place, on s'en fout complètement", a lancé le bouillant entraîneur du RB Julian Nagelsmann, "la seule chose qui compte, c'est de se qualifier pour la Ligue des champions, et ça ne va pas être facile". Car derrière, aux quatrième et cinquième places, Leverkusen (60 pts) et Mönchengladbach (59 pts) sont des menaces directes, seuls les quatre premiers étant qualifiés pour la compétition reine.

Mönchengladbach joue contre le dernier Paderborn, déjà relégué, et Leverkusen à Berlin contre le Hertha, qui n'a plus rien à gagner ni à perdre, en milieu de tableau. Dortmund va pour sa part devoir rebondir après sa surprenante défaite à domicile mercredi contre le 15e Mayence (2-0). "Je n'avais pas eu l'impression à l'entraînement qu'il y avait une baisse de tension, mais en match ça s'est passé autrement", a déploré le manager du groupe professionnel du Borussia Sebastian Kehl, "mais il ne faut pas tout remettre en question. Nous étions auparavant dans une très bonne dynamique".

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.