22/12/2018 16:07
Un ressortissant chinois a été arrêté aux États-Unis, accusé d'avoir dérobé des secrets commerciaux d'une société américaine du secteur pétrolier pour laquelle il travaillait, a annoncé vendredi le ministère américain de la Justice.
Tan Hongjin, 35 ans, a été arrêté jeudi 20 décembre dans l'État de l'Oklahoma dans le centre des États-Unis, où il résidait. Selon le ministère, il a volé des secrets commerciaux "relatifs à un produit valant plus d'un milliard de dollars". M. Tan, qui est installé aux États-Unis depuis douze ans et a obtenu un doctorat au California Institute of Technology, est accusé d'avoir illégalement téléchargé des centaines de fichiers de sa société, comprenant de la propriété intellectuelle liée à la fabrication d'un produit pour le marché de l'énergie. Il a dérobé ces documents pour le compte d'une société chinoise lui ayant offert un emploi, a affirmé le ministère. L'employeur américain n'a pas été identifié mais une page LinkedIn identifie un scientifique spécialiste des matériaux nommé Tan Hongjin travaillant pour le centre de recherche du groupe énergétique Phillips 66 à Bartlesville, en Oklahoma. Des médias locaux l'ont également lié à cette société. Cette arrestation intervient alors que Washington a annoncé jeudi 20 décembre l'inculpation de deux Chinois accusés d'avoir mené des cyberattaques contre douze pays, s'attirant une réaction furieuse de Pékin.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.