27/02/2019 13:13
Le professeur Faisal Ahmed de l’École indienne de gestion FORE a exprimé son optimisme quant au 2e Sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong-un, qui se tient les 27 et 28 février à Hanoï.
>>Un tapis artisanal en l’honneur du 2e Sommet États-Unis - RPDC
>>Le président de la RPDC entame sa visite d’amitié officielle au Vietnam
>>Des partis politiques sud-coréens espèrent le succès du 2e Sommet Etats-Unis - RPDC

Le professeur Faisal Ahmed lors de l'entretien avec les correspondants de l’Agence Vietnamienne d’Information à New Delhi.
Photo: VNA/CVN

Bien que les percées importantes ne soient pas attendues lors de ce 2e Sommet après le premier tenue en juin 2018 à Singapour, les deux parties présenteront une feuille de route détaillée pour la dénucléarisation dans la péninsule coréenne, a-t-il estimé dans un entretien avec les correspondants de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à New Delhi.

Faisal Ahmed a déclaré que, alors que la RPDC progressait vers l'industrialisation et recherchait des investissements étrangers, ce sommet pourrait aboutir à un accord sur une feuille de route pour le développement économique et les investissements bilatéraux. De plus, les résultats du sommet de Hanoï contribueront à apaiser les tensions entre la RPDC et la République de Corée en particulier et dans la région en général.

En ce qui concerne le Vietnam, le professeur indien a déclaré que ce pays d’Asie du Sud-Est gagnait beaucoup en accueillant ce Sommet. L’événement promouvra l’image du Vietnam en tant que facteur clé pour la sécurité de l’Asie-Pacifique, a-t-il dit.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.