27/01/2021 15:38
À l'occasion du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV), le président du Comité de solidarité Inde - Vietnam de l’État du Bengale occidental, Geetesh Sharma, a partagé ses sentiments réservés au Vietnam ainsi que sa confiance à l'égard de la direction du PCV.
>>La présidente de l’AN souligne le partenariat stratégique intégral Vietnam - Inde
>>Le Vietnam et l'Inde favorisent les échanges entre les deux peuples
>>Relations Inde-Vietnam : du passé héroïque à l’avenir radieux

Le président du Comité de solidarité Inde - Vietnam de l’État du Bengale occidental, Geetesh Sharma.
Photo : Huy Lê/VNA/CVN
Lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), Geetesh Sharma, qui s’est rendu au Vietnam à 29 reprises, a rappelé ses souvenirs lors d’une visite dans ce pays d’Asie du Sud-Est en 1982 où il avait vu de ses propres yeux la terrible dévastation des guerres au Vietnam. Il avait témoigné de la confiance absolue d’un étudiant vietnamien en la direction du PCV.

Selon lui, depuis la mise en œuvre de la politique de Dôi Moi (Renouveau) et l’ouverture de son économie en 1986, le Vietnam, autrefois arriéré, était devenu un pays avec un développement rapide de la politique, de l’économie et de la culture.

Geetesh Sharma a affirmé que les contributions au développement intégral du pays, à l’amélioration de la physionomie économique et culturelle du Vietnam étaient dues à la prévoyance et aux efforts du PCV de promouvoir le Dôi Moi.

Alors que la pandémie de COVID-19 faisait rage dans le monde entier, les efforts du PCV, du gouvernement et de tout le peuple vietnamien ont aidé le pays à contrôler avec succès l'épidémie, grâce à des décisions rapides, à une sensibilisation efficace et un traçage rigoureux, a-t-il indiqué. 

Le journaliste indien a indiqué que chaque congrès, le PCV passait en revue et évaluait le développement du pays en tous domaines au cours des cinq années dernières et élaborait un plan de développement pour les cinq prochaines années.

Geetesh Sharma s’est dit convaincu que le PCV prendrait de bonnes décisions pour surmonter tous les défis, construire un État transparent et performant, poursuivre la lutte contre la corruption. Sous la direction du PCV, le Vietnam surmontera les défis post-COVID-19 et continuera à se développer fortement, a-t-il dit. 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.