25/02/2017 08:52
Jeff von der Schmidt a donné un nouveau souffle au développement de la musique contemporaine au Vietnam. Il contribue, sans relâche, à faire connaître ce style moderne, et à bousculer les habitudes en propulsant les auditeurs dans l’inconnu.
>>L’Orchestre symphonique de Londres se produira le 4 mars à Hanoï
>>Le Vietnam participera au 4e Festival international Materia Prima
>>Concert de Tri Nguyên à Hô Chi Minh-Ville

Jeff von der Schmidt (1er plan) et le groupe Hanoi New Music Ensemble.
Photo : TN/CVN

J’ai rencontré l’Américain Jeff von der Schmidt, chef d’orchestre de classe mondiale, pour la première fois en octobre 2016, lors d’un concert organisé par l’Institut français de Hanoï (Espace). Il était en train de partager ses expériences avec les membres du groupe Hanoi New Music Ensemble (HNME).

Très amical et ouvert, il m’a parlé de son rôle de chef d’orchestre au sein du groupe HNME. «Avec les compositeurs Vu Nhât Tân, Trân Kim Ngoc et le violoniste Pham Truong Son, je suis  l’un des membres fondateurs du groupe,  qui a vu le jour en août 2015 à Hanoï. Je prends en charge la partie artistique», a-t-il informé.

Selon lui, le HNME est destiné à faire connaître au public vietnamien une musique largement méconnue. En jouant le répertoire de la musique contemporaine vietnamienne et internationale, il a contribué à bousculer les habitudes des auditeurs.

Une passerelle de la musique vietnamienne

Jeff von der Schmidt, originaire d’Allemagne, est né à Los Angeles, en Californie (États-Unis). Il détient un certificat en allemand de l’Université de Vienne (Autriche) et est diplômé de l’Université de Californie du Sud.

Avant d’arriver au Vietnam, il est déjà connu et reconnu. Il est chef d’orchestre, fondateur et directeur artistique du groupe Southwest chamber music (fondé en 1987), du Festival international de la musique New music L.A (créé en 2012) et des Festival de l’été de Huntington (entre 1994 et 2014). Cet artiste connaît un grand succès en Europe et a reçu de nombreux prix internationaux prestigieux, dont deux Grammy Awards en 2003 et 2004 dans la catégorie Diriger l’orchestre, neuf nominations pour 30 disques compacts (entre 2005 et 2013).

Jeff von der Schmidt (1er plan, à gauche) est un des grands artisans du développement de la musique contemporaine au Vietnam.
Photo : NVCC/CVN

Jeff von der Schmidt est régulièrement invité à se produire aux quatre coins du monde. En plus de ses activités à Los Angeles, il a en organisées en Europe, en Asie, notamment au Vietnam. Le chef d’orchestre a aussi convaincu de grands musiciens américains de venir au Vietnam pour prendre part à des festivals musicaux et à de grands événements artistiques, dont le programme d’échange culturel Thang Long qui s’est déroulé pendant six semaines en 2010.

«Je suis venu au Vietnam à huit reprises depuis 2004. Chaque visite de travail dans ce pays ressemble à une belle histoire. J’ai profité de mes temps libres pour découvrir les choses les plus intéressantes de votre pays. Cela m’a fait l’aimer davantage», a-t-il expliqué.

Et de continuer : «J’ai beaucoup de souvenirs de mes voyages dans la baie d’Ha Long (province de Quang Ninh, Nord), à Tam Côc (province de Ninh Binh, Nord) et dans les vieilles pagodes de Hanoï. J’aime bien les villages de Bac Ninh, où certains de mes amis vivent. J’ai partagé ces beaux souvenirs dans mon blog, à l’adresse http://jeffvonderschmidt.com».

Faire rayonner la musique vietnamienne

Jeff von der Schmidt a vraiment été impressionné par la musique contemporaine vietnamienne. Sous sa direction, le HNME a interprété des morceaux exceptionnels du répertoire vietnamien. Grâce à lui, les membres du groupe n’ont cessé de progresser. Il y a quelque chose de très particulier dans leur musique. Leur bonheur pour la musique est contagieux. Le pays semble de plus en plus succomber à ce merveilleux virus.

Le chef d’orchestre américain ne cache pas l’ambition de promouvoir la musique contemporaine vietnamienne. «Mais tout d’abord, je dois améliorer mon vocabulaire de vietnamien lié à la misique. Je suis en train de chercher des solutions pour faire rayonner votre musique contemporaine aux quatre coins du monde», a-t-il confié.

Selon les prévisions, cette année, Jeff von der Schmidt, accompagné du groupe HNME, effectuera une tourné en Asie, qui commencera par la Chine. Il prévoit aussi de faire venir le HNME aux États-Unis pour participer des concerts internationaux.

«Je suis toujours fier du HNME et de tous mes collègues vietnamiens», a dit Jeff von der Schmidt, avant de me donner quelques photos souvenir avec des artistes vietnamiens.
 
Da Ly - Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

La salangane, poule aux œufs d’or de Côn Dao Côn Dao, en Mer Orientale, est un des fiefs des salanganes, ces sortes d’hirondelles marines qui produisent un nid de salive. Une denrée difficile à récolter qui se négocie à prix d’or en Asie.