31/07/2015 06:56
Le Life Project Center Sông Hông s'est ouvert le 31 juillet à Hanoi. Un centre d'insertion professionnelle et sociale pour accueillir les jeunes en situation difficile et les aider à réaliser leurs projets de vie.
>>L’anglais, un espoir pour les enfants pauvres de Huê

Neuf jeunes femmes en situation de grande précarité vivant aux alentours du Fleuve Rouge sont regroupées sous le toit du Life Project Center Sông Hông, sis au numéro 49, allée 33, rue Tân Ap, quartier de Phuc Xa, arrondissement de Ba Dinh, Hanoi. Elles bénéficient de cours d’anglais, d’informatique, de commerce et de culture générale… durant 9-18 mois afin de matérialiser leurs projets de vie. À noter que tous les cours sont gratuits et les participants reçoivent une assistance financière hebdomadaire.
 

Les jeunes présentent leurs projets de vie lors de la cérémonie d'inauguration du Life Project Center Sông Hông, le 31 juillet à Hanoi.


Le Life Project Center Sông Hông est géré par l’Organisation non-gouvernementale Life Projet 4 Youth (LP4Y), qui a été fondée par un couple de Français : Jean-Marc et Laure Delaporte. «Cette organisation a pour mission l’intégration professionnelle et sociale de jeunes d’entre 17 et 24 ans», a affirmé Marjolaine Bert, coordinatrice du Life Project Center Sông Hông. Tous ces jeunes sont en situation de grande précarité et victimes d’exclusion : anciens prisonniers, jeunes mamans, jeunes abusés, jeunes déscolarisés, handicapés, jeunes des rues, etc.  «LP4Y les accueille dans ses centres et leur permet d’avoir une chance de réaliser leur rêve, de construire leurs projets de vie et de découvrir un univers de métiers et le monde de l’entreprise», a-t-elle précisé.

Des rêves simples

«Je rêve de devenir gestionnaire d’un restaurant», a confié Nguyên Lê Hà, 17 ans. Cette jeune fille a dû quitter l’école à l’âge de 10 ans. Avant d’entrer au Life Project Center Sông Hông, elle n’était jamais parvenue à trouver un emploi stable. «Avant, je ne pouvais dire aucun mot anglais. Maintenant, je peux communiquer dans cette langue», s’est-elle félicité, tout sourire. Et d’ajouter que les cours offerts par le Life Project Center Sông Hông sont particulièrement importants pour elle.

Pour Pham Thu Thuy, 22 ans, mère d’un enfant de 2 ans, son projet de vie est de devenir barman. «Tous les cours sont bien programmés et utiles pour nous. Un barman doit parler couramment l’anglais pour servir les clients», a-t-elle souligné. Elle a adressé aux volontaires et coordinateurs du Life Project Center Sông Hông ses remerciements sincères. «Leurs sentiments m’ont beaucoup touchée», a-t-elle affirmé.

Les jeunes doivent passer quatre étapes pédagogiques : autonomie, responsabilité, management et entreprenariat avant de s’intégrer au marché de travail et trouver une place dans la société vietnamienne. Outre les cours sur place, ils bénéficieront de stages dans les entreprises partenaires du programme pour avoir une expérience professionnelle et développer leurs compétences. Une trentaine de jeunes seront accueillis par le Life Project Center Sông Hông.

Divers cours d’apprentissage

Fondée aux Philippines en septembre 2009, l’organisation LP4Y a développé au cœur ou à proximité des bidonvilles, des incubateurs de projets entrepreneuriaux, les Life Projects Centers (LPC). Outre l’organisation des cours, LP4Y les accompagne jusqu’à la réalisation de leur propre initiative entrepreneuriale : intégration en entreprise, poursuite d’études, création d’une activité économique, etc. L’association cherche à repérer les situations de grande détresse de jeunes pour bâtir avec eux un projet de vie professionnel et social.

Onze LPC ont été créés aux Philippines, en Indonésie et au Vietnam en faveur de 467 jeunes. Le Life Project Center Sông Hông est le deuxième au Vietnam (le premier est à Hô Chi Minh-Ville). Une série de cours d’apprentissage ont été créés : broderie, nurserie, couture, confection de sacs et de pochettes, production de bijoux ethniques, de bougies, boulangerie et fabrication de lampes de chevet, de lampadaires, etc. Trois autres LPC seront bientôt ouverts : un à Hô Chi Minh-Ville et deux autres en Inde.

 

Texte et photo : Vân Anh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2018"

Rough Guides suggère des destinations à Hô Chi Minh-Ville Rough Guides, l'un des guides de voyage les plus réputés au monde, vient de partager des expériences passionnantes vécues à Hô Chi Minh-Ville.