13/11/2021 09:00
Grâce à sa volonté de fer et ses gros efforts, David Duong rivalise avec les géants de l'industrie américaine de la collecte et du traitement des déchets. Ses entreprises participent activement à des activités philanthropiques dans son pays natal.
>>Le président Nguyên Xuân Phuc rencontre des Viêt kiêu à New York
>>Environnement : un Viêt kiêu décroche un contrat record aux États-Unis
>>Un Viêt kiêu au cœur de projets au Vietnam

Le "roi des ordures" David Duong.
Photo : ST/CVN

David Duong, un Viêt kiêu (Vietnamien résidant à l'étranger) vivant aux États-Unis, a ramassé les ordures puis les milliards. Surnommé "le milliardaire des ordures" et "le roi des ordures", il est président de California Waste Solutions (CWS) basée en Californie du Nord, qui a été classée, en 2015, 31e dans la liste des 100 plus grandes sociétés américaines du secteur de la collecte et du traitement des déchets, selon la revue Waste Age.

De la pauvreté à la prospérité

David Duong est né dans une famille d’entrepreneurs propriétaire dans les années 1970 la célèbre marque papetière Cogido à Saigon (aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville). C’est à la fin des années 1980 qu’il, alors âgé de 18 ans, et sa famille déménage avec sa famille à San Francisco, aux États-Unis.

Sur place, sa famille démarre une entreprise de collecte de bouteilles. Il doit ainsi aller ramasser des bouteilles tous les jours après l’école. "En venant en Amérique, un pays étranger, sans avoir aucune connaissance de la langue locale, mes parents m’ont appris à économiser pour l’avenir. Mes frères et moi, nous collections des bouteilles pour les revendre. Nous errions au début sur la ligne de bus N°16 autour de San Francisco, approchant et apprenant à connaître les ferrailleurs. Nous n’avions que très peu d’argent et nous regardions à chaque dépense. Néanmoins, j’étais prêt à accepter et relever toutes les difficultés pour réussir", se souvient-il.

Petit à petit, les affaires de la famille vont de mieux en mieux. En 1983, ils ouvrent plusieurs installations de collecte et de recyclage des déchets à Oakland, San Jose, Sacramento, Contra Costa. En 1992, David Duong crée la société CWS. Depuis, il a réussi à construire six entreprises pour un capital total de quelque 610 millions d’USD.

En mai 2015, l’entreprise de David Duong a même remporté un appel d’offre pour la ville d’Oakland d’une valeur de plus d’un milliard d’USD, au nez et à la barbe du géant "Waste Management", la plus grande entreprise de traitement des déchets aux États-Unis (possédant des succursales dans plus de 50 pays et territoires aux quatre coins du monde)

"En repensant à ce qu’il s’est passé, je pense que ce fut une rude bataille. Mais grâce à notre avantage en termes de technologie et notre expérience en marketing, la CWS a surmonté les difficultés de manière spectaculaire et a gagné", estime David Duong.

Le 1er juillet dernier, la CWS a signé un nouveau contrat de collecte des ordures ménagères d’une durée de 15 ans avec la ville de San Jose, d’une valeur de 1,2 milliard d’USD.

Investissement dans son pays natal 

La sarl Vietnam Waste Solutions (VWS) dans la commune de Da Phuoc, district de Binh Chanh, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : CTV/CVN

Bien qu’il vive loin du Vietnam, David Duong se souvient encore de sa patrie et désire contribuer à son développement. C’est pourquoi en 2003, il est retourné à Hô Chi Minh-Ville pour investir dans le traitement des déchets à l’invitation des dirigeants du Comité populaire municipal alors que la ville faisait face à de nombreux défis en la matière.

Grâce aux mesures d’incitation du gouvernement vis-à-vis des Vietnamiens d’outre-mer désireux d’investir dans leur patrie déployées depuis 2005, la sarl Vietnam Waste Solutions (VWS), avec un capital 100% étranger d’une valeur de 150 millions d’USD, dont David Duong est le président, a été créée et mise en service dans la commune de Da Phuoc, district de Binh Chanh à Hô Chi Minh-Ville.

L’installation de gestion intégrée des déchets de Da Phuoc a créé des centaines d’emplois locaux et contribue chaque année à hauteur de plusieurs milliards de dôngs au budget de l’État. Mieux encore, Hô Chi Minh-Ville dispose désormais d’une installation moderne de gestion des déchets construite et exploitée conformément aux réglementations et normes strictes de protection de l’environnement de la Californie (US EPA - l’Agence américaine de protection de l’environnement) avec 10.000 tonnes de déchets traités par jour. En particulier, une usine à gaz d’une capacité de 12 MW sera également exploitée par l’entreprise et connectée au réseau national.

COVID-19 : soutenir les compatriotes

David Duong (2e à droite) veut aider son pays natal à lutter contre le COVID-19.
Photo : CTV/CVN

Le monde est confronté à de nombreux défis en raison de la pandémie de COVID-19 et des catastrophes naturelles. Les entreprises de David Duong, dont CWS et VWS, ne font pas exception, mais s’adaptent toujours activement à la situation, accompagnant également les communautés. 

Lorsque l’état d’urgence sanitaire a été déclaré aux États-Unis, l’administration a dû faire face à une grave pénurie de matériel médical, notamment de masques. La CWS a ainsi fait don de 40.000 masques médicaux N95. Elle a également commandé 80.000 masques en tissu et 1,5 million de masques médicaux au Vietnam, pour les donner aux Américains. En avril 2020, David Duong a fait un don de 100.000 USD au Fonds de lutte contre le COVID-19 du consulat général du Vietnam à San Francisco.

Au Vietnam, en réponse à l’appel du gouvernement et du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), ses entreprises ont apporté des contributions en faisant des dons en espèces. Pour faire face à la 4e vague épidémique, David Duong a décidé d’acheter des respirateurs pour équiper les hôpitaux de Hô Chi Minh-Ville. Avec l’aide du consulat général du Vietnam et de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines, plus de 1.200 respirateurs ont été transportés jusqu’au Vietnam depuis les États-Unis. En outre, les représentants de VWS ont également fait don d’équipements médicaux, tels que des désinfectants antibactériens pour les mains et des masques faciaux N95, des kits de test rapide et de la nourriture pour soutenir les personnes dans le besoin.

En plus de faire don de respirateurs au Vietnam, David Duong s’est rendu dans de nombreux États des États-Unis, rencontrant des représentants des gouvernements des États et du gouvernement fédéral pour demander que le Vietnam reçoive davantage de doses de vaccins des États-Unis par le biais du mécanisme COVAX.

"Le Vietnam reste toujours dans mon cœur. Même si je vis loin de chez moi, ma famille et moi nous sentons toujours responsables de contribuer, même modestement, à l’édification et au développement du pays", affirme David Duong.

Hà Phuong - Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.