31/01/2019 21:23
Mercredi 30 janvier à Hanoï, l’Administration nationale du tourisme (ANT) et l’ambassadeur du tourisme du Vietnam en République de Corée, Ly Xuong Can, ont signé un accord de coopération pour la création d’un bureau de représentation de l’ANT dans ce pays asiatique du Nord.
>>2018, une année de succès pour le tourisme national
>>Le pays vise 18 millions de touristes étrangers en 2019

Le directeur adjoint de l’ANT, Hà Van Siêu (gauche), et l’ambassadeur du tourisme du Vietnam en République de Corée, Ly Xuong Can, signent un accord de coopération, le 30 janvier à Hanoï.
Photo: Nguyên Tùng/CVN

L’accord a été conjointement signé par Ly Xuong Can et Hà Van Siêu, directeur adjoint de l’ANT, en présence de journalistes, de responsables de l’ANT et de fonctionnaires du ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme. L’entente, tout comme le mandat de Ly Xuong Can, sera effective jusqu’au 31 décembre 2020.

Lors de la cérémonie tenue au siège de l’ANT à Hanoï, l’ambassadeur a exprimé son désir de contribuer au développement du Vietnam ainsi qu’aux relations d’amitié et de coopération qui lient les deux pays. "C'était une lourde tâche qui m’était imposée de promouvoir le tourisme au Vietnam en République de Corée", a-t-il ajouté. Il envisage de faire du Vietnam un centre touristique connu dans la région et dans le monde entier.

"La création d’un bureau représentant l’ANT en République de Corée est nécessaire. Il renforcera les efforts continus de Ly Xuong Can dans la promotion touristique du Vietnam dans le monde, et en République de Corée en particulier", a déclaré Hà Van Siêu.

L’accord convient que le bureau représentant de l’ANT en République de Corée sera formé et dirigé par l’ambassade Ly Xuong Can, selon les lois de République de Corée. Le financement du bureau sera également  la charge de l’ambassadeur.

Cette nouvelle entité juridique constituera un canal officiel de transmission des informations touristiques, politiques et lois relatives, du Vietnam à la république de Corée. Elle se chargera également de connecter les entreprises et agences de voyage des deux pays, d’organiser la promotion du tourisme au Vietnam en République de Corée, notamment en présentant les destinations les plus attrayantes du Vietnam aux touristes sud-coréens.

Vietnam, une des destinations préférées des Sud-Coréens

Des touristes sud-coréens à Dà Nang (Centre).
Photo: VNA/CVN

Selon les données de plus de 1.200 contrats du voyagiste sud-coréen Hana Tour signés avec des visiteurs sud-coréens ces cinq dernières années, le Vietnam est l’une des destinations préférées des touristes sud-coréens, notamment des adultes d'âge moyen. Hanoï, la baie de Ha Long (Nord), Dà Nang et Hôi An (Centre) sont les destinations les plus appréciées.

D’après le Département général des statistiques du Vietnam, en janvier de cette année, le Vietnam a accueilli plus de 1,5 million de touristes étrangers, soit une augmentation de 5% par rapport à l'année précédente. Le nombre de vacanciers étrangers a augmenté de 9,3% par rapport à décembre 2018.

Au cours de janvier, les visiteurs provenant des pays asiatiques ont représenté la plus de 1,1 millions de personnes, soit une hausse de 5,4% par rapport à la même période de l’an dernier. En particulier, la République de Corée a détrôné la Chine en devenant la plus grande source de vacanciers étrangers du Vietnam. En 2019, le Vietnam compte accueillir 18 millions de visiteurs étrangers et 85 millions de visiteurs nationaux, avec la recette de plus 30,2 milliards de dollars.

À noter que Ly Xuong Can, dont le nom coréen est Lee Kun Cheng, est né en 1958 à Séoul. Il est le 31e descendant du roi Ly Thai Tô, le premier empereur de la dynastie impériale vietnamienne des Ly (1010-1225).
 
Nguyên Tùng/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.