13/01/2020 11:41
Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme vient d’établir un bilan positif de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement culturel jusqu’en 2020, stratégie qui a été promulguée en 2009.
>>Promotion du développement de la culture et du tourisme
>>Préservation et exploitation des valeurs culturelles des ethnies minoritaires

Danse "tung tung - dza dza" de l'ethnie Co Tu, district de Hoà Vang, ville de Dà Nang (Centre). Photo : VNA/CVN

Il en ressort que la stratégie nationale de développement culturel a permis de préserver et de promouvoir les valeurs de la culture nationale, mais qu’elle a aussi contribué au maintien de la stabilité politique, de la sécurité et de l’ordre social, ainsi qu’à la réduction des écarts de développement entre différentes régions.

Au cours des 10 dernières années, le Vietnam a pu restaurer des milliers de sites historiques et culturels, reconstituer plusieurs fêtes traditionnelles, plusieurs métiers artisanaux et arts scéniques anciens. La multiplication de ces activités culturelles et artistiques aura contribué à l’élévation du niveau de vie culturelle de la population, à la préservation et à la valorisation des traditions culturelles nationales et à l’inculcation du patriotisme. Plusieurs accords culturels ont été signés avec des pays et des organisations internationales. Le pays a également adhéré à différentes conventions internationales en élargissant ses échanges culturels avec le monde entier. À l’échelle nationale, le mouvement "Tout le peuple s’unit pour édifier un mode de vie culturel dans les quartiers" a gagné en ampleur et en profondeur.

Lê Thi Thu Hiên, cheffe du Département des patrimoines culturels, précise le contenu de cette stratégie nationale de développement culturel jusqu’en 2020. "Cette stratégie avait pour finalité de renforcer la préservation et la promotion des belles valeurs de notre culture nationale mais aussi de l’enrichir et de le remettre à jour en assimilant de façon sélective la quintessence culturelle mondiale", indique-t-elle. "L’État a chargé le secteur culturel d’instaurer un environnement favorables à la préservation et à la valorisation du patrimoine culturel, tout en veillant au développement de la culture, des arts et des lettres, ainsi qu’à la promotion des valeurs éthiques des croyances populaires".

La stratégie de développement culturel 2021-2030 est en cours d’élaboration, annonce le vice-Premier ministre Vu Duc Dam. "Outre certains éléments hérités de la précédente, la nouvelle stratégie devra comporter des nouveautés majeures. Industrie 4.0 oblige, nous devrons nous focaliser sur le développement de certains secteurs et je pense en premier lieu à l’industrie culturelle. Censée renforcer l’attractivité du pays, cette industrie n’a pourtant enregistré aucune avancée notable depuis des années", déplore-t-il.

Autre priorité du secteur culturel : instaurer un environnement où chaque Vietnamien, chaque Vietnamienne puisse s’épanouir sur les plans politique, intellectuel, moral et créatif, où tous les citoyens partagent les valeurs de la responsabilité communautaire, de la tolérance et de l’humanité.

Pour ce qui est des chiffres précis, le Vietnam s’est fixé pour objectif d’obtenir, d’ici à 2025, l’inscription par l’UNESCO de cinq de ses entités au patrimoine culturel mondial, deux dans la catégorie culturelle et trois dans la catégorie immatérielle.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.