16/03/2021 12:03
"L'’identité francophone en milieu minoritaire : un pont entre le Vietnam et le Canada" est le thème d'un atelier qui a débuté le 15 mars dans l'Université de Hanoï.

>>Les relations Vietnam - Canada en 2020 se développent pour surmonter la pandémie
>>Le Canada vient en aide aux habitants sinistrés dans Centre
 

L’atelier intitulé "L'’identité francophone en milieu minoritaire : un pont entre le Vietnam et le Canada", le 15 mars à l’Université de Hanoï.


Une quarantaine étudiants francophones ont participé le 15 mars à la première séance d’un atelier intitulé "L'identité francophone en milieu minoritaire : un pont entre le Vietnam et le Canada". Cet atelier, organisé par l’ambassade du Canada au Vietnam et le Département de français de l'Université de Hanoï (UH), a trois séances (de deux heures chacune), la première tenue le 15 mars, la deuxième le 22 mars et la troisième 29 mars.

Il est animé par l’écrivain canadien Alexis Rodrigue-Lafleur. L'objectif est de faire découvrir les communautés francophones canadiennes, leurs forces et leur créativité et d’établir un lien avec les locuteurs francophones au Vietnam, de découvrir les points communs qui les rapprochent et encourager de futurs échanges. À savoir que né à Montréal au Québec, Alexis Rodrigue-Lafleur est l’auteur de plusieurs romans, nouvelles et poèmes. 

"Cet événement marque le début d’une série d’activités qui seront organisées d’ici la fin de l’année, pour célébrer, non pas la Journée internationale de la Francophonie, mais l’Année de la Francophonie au Vietnam. J’ai appris que de nombreuses manifestations culturelles s’enchaîneront dans tout le pays d’ici la fin de l’année, à Hanoï, à Cân Tho (delta du Mékong) et à Hô Chi Minh-Ville", a indiqué Nguyên Thi Cuc Phuong, vice-recteur de l’UH.
 

Les participants à l’atelier du 15 mars.


"Chaque année, le 20 mars, les francophones du monde entier célèbrent la Journée internationale de la Francophonie. Elle est l'occasion d'afficher avec fierté l’appartenance du Canada et du Vietnam à la Francophonie, une communauté de 88 Etats et gouvernements, regroupant une population de plus d'un milliard d'habitants, dont 300 millions francophones", a fait savoir l’ambassadrice du Canada au Vietnam, Deborah Paul.

Elle a souligné que l’éducation est un domaine dans lequel le Canada et le Vietnam entretiennent de solides relations. En effet, le Canada a accueilli plus de 21.000 étudiants vietnamiens en 2019.

Dans l'atelier, les étudiants ont appris de quelles façons les communautés francophones en situation de minorité au Canada parviennent à survivre et à préserver la langue française dans leur quotidien. Ils ont eu l'occasion de connaître différents auteurs issus de ces communautés. À travers l’étude de quelques textes, ils ont découvert de quelle manière ces situations précaires peuvent parfois donner lieu à de beaux exemples de créativité et de résilience.

Ces jeunes francophones ont aussi pu comparer le cas du Québec avec celui des francophones hors Québec (Ontario, Nouveau-Brunswick, etc.) à travers diverses formes littéraires telles que le roman et la poésie.

"Cet atelier nous aidera à consolider les liens interpersonnels entre le Canada et le Vietnam, en particulier ceux entre nos communautés francophones", a conclu l’ambassadrice du Canada au Vietnam.  
 

Quelques faits sur la francophonie canadienne
 
Le Canada est un État fédéral composé de dix provinces et de trois territoires. Le français est, avec l'anglais, l'une de ses deux langues officielles.

Le Québec, seule province majoritairement francophone, s'est dotée d'une Charte de la langue française qui établit l'utilisation prépondérante du français au sein des institutions gouvernementales de la province et de la société québécoise.

Le Canada, de même que les gouvernements du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick, sont membres de l'Organisation internationale de la Francophonie.

On retrouve au Canada plus de 3.000 écoles primaires et secondaires, environ 75 collèges et près d'une trentaine d'universités de langue française ; une majorité est située au Québec.

À l'extérieur du Québec, plus de 160 000 francophones étudient dans leur langue dans 624 établissements publics des niveaux primaire et secondaire, gérés par les communautés. Les francophones hors Québec ont aussi accès à plus d'une vingtaine de collèges et d'universités.

Près de 1,7 million de jeunes Canadiens étudient le français en tant que langue seconde, dont environ 430 000 sont en classe d'immersion française hors Québec.

Le Québec dispose de nombreux espaces de création, de réseaux de diffusion et d'institutions gouvernementales qui soutiennent la production culturelle et artistique en langue française, de même que l'accès à ces produits et créations.

Les communautés francophones en situation minoritaire bénéficient, pour leur part, d'une centaine de lieux de création, de production ou de distribution en ce domaine.


Texte et photos : Quê Anh/CVN











 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte de la nature immaculée dans le Outre de nombreux sites touristiques réputés, le "royaume des grottes" de Quang Binh attire également les passionnés de découvertes avec ses destinations immaculées et peu connues.