15/03/2020 06:48
Sélectionnés parmi plus de 80 candidats, Tông Trân Duc Tuân et ses collaborateurs ont décroché le premier prix du concours d’architecture et d’urbanisme de Stuttgart. En effet, ce sont eux qui changeront la physionomie de la société EnBW.
>>Un architecte rêve de construire 1.000 écoles pour les enfants défavorisés

Le plan de restauration du siège et des usines de la société EnBW dans la ville de Stuttgart, réalisé par le cabinet de Tông Trân Duc Tuân.

Afin de métamorphoser le siège et les anciennes usines de la société de service public d’électricité EnBW (arrondissement Stöckach de la ville de Stuttgart), un concours d’architecture et d’urbanisme de la ville a rassemblé 83 candidats venus du monde entier. Parmi eux, Tông Trân Duc Tuân et ses collaborateurs dont le projet a particulièrement retenu l’attention.

Il s’agit d’une résidence composée de 800 appartements s’étendant sur 6 ha, de centres commerciaux et culturels sur 2 ha et d’espaces communs. Ce projet s’intéresse également aux espaces verts et autres espaces publics. Il accorde la priorité sur les voies piétonnes offrant ainsi de nombreuses facilités d’accès. En particulier, Tông Trân Duc Tuân met un point d’honneur à respecter l’architecture originale de la zone, et avec ses collaborateurs, a décidé de modifier les édifices uniquement afin qu’ils soient appropriés à la demande et répondent aux normes requises. "Nous voulons associer les espaces, anciens et nouveaux, afin de créer des structures contemporaines tout en préservant l’identité du quartier de Stöckach", partage l’architecte.

Développer le quartier

L’architecte Tông Trân Duc Tuân.

Le plan déposé par son groupe a été très apprécié par le jury qui comptait près d’une trentaine de membres. Selon le Professeur Markus Allmann, directeur de l’Institut des concepts et principes fondamentaux de l’Université de Stuttgart, président du jury, Tông Trân Duc Tuân et son groupe ont apporté un plan d’urbanisme convaincant qui contribuera au développement du quartier de Stöckach ainsi qu’au centre-ville.

Fritz Kuhn, maire de la ville, a aussi une grande confiance en ce plan. "D’un point de vue essentiellement commercial, le quartier de Stöckach deviendra une cité avec 40% de logements financés partiellement par l’État. On peut facilement imaginer l’avenir de cet endroit à partir de ce projet", affirme-t-il. Ce concours d’urbanisme et d’architecture, lancé en février 2019, a attiré des architectes des quatre coins du monde. L’objectif était de restaurer le siège et les anciens ateliers de la société EnBW et de les adapter aux besoins de la communauté.

Ces ouvrages, vieux de plus de 70 ans, comprennent des ateliers, bureaux et entrepôts, entre autres. Pour les besoins du concours, le groupe de Tông Trân Duc Tuân a établi un partenariat avec le bureau d’architectes Hannes Hoer basé en Allemagne. "Toutes les étapes ont été effectuées à Hanoï, on a ainsi fait face à de nombreuses difficultés en ce qui concerne le décalage horaire et les différences culturelles, notamment", ajoute Tuân. "Il s’agit véritablement d’un projet remarquable", commente Frank Heberger, représentant d’EnBW.

Selon les prévisions, la construction débutera en 2022, durera entre trois et sept ans et coûtera environ 200 millions d’euros.
 
Texte et photos : Mai Quynh - Hùng Vo/CVN
 

Profil de Tông Trân Duc Tuân

Né en 1981 à Hanoï, Tông Trân Duc Tuân a fait ses études en architecture au Vietnam avant de partir en Allemagne en 2001. Diplômé de la Faculté d’architecture et d’urbanisme de l’Université de technologie de Darmstadt, il est devenu membre de l’Association des architectes de la Hesse et a remporté plusieurs prix dont le deuxième prix d’Europan 12, un concours d’urbanisme et d’architecture à destination des architectes professionnels, ou encore le premier prix d’un concours de conception du siège de l’entreprise Bilfinger dans la ville de Mannheim. En 2015, il est revenu au Vietnam et a créé sa propre entreprise.


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.