12/07/2019 16:59
Depuis six mois, l'apprentissage gratuit de l'anglais tous les mardis soirs dispensé par un vieux professeur américain est devenu l'habitude des travailleurs et étudiants démunis de la ville de My Tho, province de Tiên Giang.

>>Apprendre l’anglais pour développer le tourisme local
>>Pour améliorer l'anglais des enfants dans les zones rurales
>>Les enseignants de français à l’honneur
 

Le maître Thomas Ignatowicz donne un cours gratuit d'anglais
Photo: TN/CVN


Le bonze Thich Minh Truc, abbé de la pagode Tu Quang de la ville de My Tho, province de Tiên Giang (delta du Mékong) a ouvert le cours d’anglais gratuit réservé aux travailleurs pauvres et aux étudiants du coin. À 61 ans, Thomas Ignatowicz, originaire de Californie aux États-Unis, devient enseignant bénévole pour cette classe.

"Il y a cinq ans, j’ai effectué un voyage dans certains pays en Asie du Sud-Est dont le Vietnam où j’ai visité beaucoup de destinations idéales. D'ailleurs, je veux vivre ici, et c'est pour cela que j’ai choisi la ville de My Tho. J’aime vraiment les gens et la vie. Ici peux gagner de l’argent grâce à l’enseignement dans des centres d’anglais. Je sais que beaucoup de personnes aiment apprendre l’anglais mais à cause de  leur pauvreté, elles n'ont pas les mêmes conditions favorables à l’apprentissage de l’anglais. J’ai donc décidé de leur venir en aide, à commencer par l’ouverture de cours gratuits afin d’améliorer leur niveau. J’en suis très heureux", partage M.Thomas.

M. Thomas donne des leçons sur de nombreuses thématiques, et pratique notamment les conservations familières durant lesquelles tout le monde doit parler uniquement en anglais. C’est pourquoi, le renforcement des expressions orales et la mémorisation du vocabulaire devient plus facile. De plus, pendant les cours, il prend le temps d’apprendre à prononcer chaque mot et de corriger des fautes de prononciation.

"Le maître Thomas est un homme âgé. Il est amical et ouvert avec nous. L’anglais est une discipline très difficile et mon niveau n’est pas encore bon. Je veux apprendre dans un centre d’anglais toutefois, les frais de scolarité sont très chers. Je n’ai pas les mêmes conditions pour étudier. Mais c'est super! Depuis que j’ai rejoint cette classe, j’aime de plus en plus cette langue. Le maître Thom prend le temps de m’apprendre à prononcer chaque mot et de corriger mes fautes de prononciation. Je vais faire des efforts pour avoir de bonnes notes!", déclare Nguyên Quynh Anh, élève de l’école primaire Nguyên Huê, ville de My Tho.

Selon le bonze Thich Minh Truc, après plus de six mois, la classe comporte environ 60 personnes, quelques employés participent également à ce cours gratuit. "Avec la méthode d’enseignement du maître Thom, des élèves font déjà des progrès. Nous en sommes très contents", ajoute-t-il.


Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Ouverture du festival de la grotte de Quang Binh en 2019 Placé sous le thème "Quang Binh - mystères éternels", le festival de grottes a commencé le 20 juillet dans la province centrale de Quang Binh.