02/01/2020 22:06
Umaro Sissoco Embalo, nouvellement élu président de la Guinée-Bissau, a promis mercredi 1er janvier de tendre la main à tous les Bissau-Guinéens compétents pour bâtir le pays.
Umaro Sissoco Embalo, nouvellement élu président de la Guinée-Bissau.
Photo : AFP/VNA/CVN

Umaro Sissoco Embalo, nouvellement élu président de la Guinée-Bissau a fait la promesse de tendre la main à tous les Bissau-Guinéens compétents pour bâtir le pays, dans sa première déclaration après la publication des résultats provisoires par la Commission nationale des élections, qui le donne vainqueur de la présidentielle avec 53,55% des suffrages contre 46,45% à son adversaire Domingos Simoes Pereira.

Umario Sissoco Embalo a également assuré dans sa déclaration qu'il sera un président de la République qui encouragera la concorde et la rigueur nationales.

"Aux citoyens bissau-guinéens, s'il y a un problème, nous devrions nous asseoir autour d'une table pour parler. Nous sommes une république souveraine et indépendante", a averti le nouveau chef de l'État bissau-guinéen.

M. Embalo a déclaré qu'à partir d'aujourd'hui, il y a une nouvelle page dans le pays, assurant qu'il va reconstruire un nouvel État. Interrogé sur le cas de Domingos Simoes Pereira, candidat battu au second tour, Umaro Sissoco Embalo a répondu qu'il ne peut pas l'exclure, car plus de 46% de la population bissau-guinéenne ont voté pour lui. "Je dois travailler pour que les 46% d'électeurs bissau-guinéens qui ont voté pour lui, sentent que je suis aussi leur candidat", a poursuivi le nouveau président bissau-guinéen.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.