24/06/2014 18:32
D'intenses efforts diplomatiques se poursuivent le 24 juin pour tenter d'arracher un accord de paix en Ukraine, avec notamment une visite du président russe Vladimir Poutine à Vienne, après l'espoir suscité par l'acceptation d'un cessez-le-feu et de négociations par les séparatistes.
Les séparatistes acceptent de discuter de paix. Photo : AFP/VNA/CVN


Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, rencontre le 24 juin à Kiev le président ukrainien Petro Porochenko, tandis que Vladimir Poutine se rend à Vienne.

Le président russe doit rencontrer son homologue Heinz Fischer, le Premier ministre Werner Faymann, et Didier Burkhalter, président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont la conférence annuelle s'ouvre le 24 juin en présence notamment du nouveau ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine.

Parallèlement à Bruxelles, débute le 24 juin en soirée une réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères des pays de l'OTAN, qui devraient aussi discuter de la crise en Ukraine.

Cet intense ballet diplomatique se déroule après une annonce surprise d'un dirigeant séparatiste. "En réponse au cessez-le-feu décrété par Kiev, nous nous engageons aussi à un cessez-le-feu de notre côté", a déclaré le 23 juin Oleksandr Borodaï, principal leader de la république autoproclamée séparatiste de Donetsk. "Ce cessez-le-feu durera jusqu'au 27 juin" (vendredi), a-t-il ajouté.

Les services de sécurité ukrainiens ont confirmé le 23 juin que les combats dans les deux régions industrielles russophones qui ont été le théâtre des plus âpres affrontements ces dernières semaines ont connu une soudaine accalmie le 23 juin en fin d'après-midi.

"Nous espérons que durant cette période au cours de laquelle les deux parties vont observer un cessez-le-feu, nous pourrons débuter des consultations sur la tenue de négociations pour une solution pacifique au conflit", a en outre déclaré M. Borodaï.

Le président pro-occidental ukrainien avait décrété un cessez-le-feu unilatéral d'une semaine le 20 juin pour permettre aux rebelles de déposer les armes et d'ouvrir un dialogue avec les séparatistes.

AFP/VNA/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.