07/05/2022 11:42
Le Conseil de sécurité de l'ONU a apporté à l'unanimité vendredi 6 mai son "ferme soutien" à "la recherche d'une solution pacifique" en Ukraine.
>>Le chef de l'ONU appelle à mettre fin au "cycle de mort et de destruction" en Ukraine
>>Le chef de l'ONU salue l'évacuation de civils de l'aciérie Azovstal à Marioupol
>>Le président ukrainien et le chef de l'ONU discutent de l'évacuation de Marioupol

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, prend la parole lors d'une séance plénière du Conseil de sécurité à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a salué vendredi 6 mai une déclaration du Conseil de sécurité dans laquelle ce dernier "s'est prononcé d'une seule voix pour la paix en Ukraine".

"Aujourd'hui, pour la première fois, le Conseil de sécurité s'est prononcé d'une seule voix pour la paix en Ukraine. Comme je l'ai souvent dit, le monde doit s'unir pour faire taire les armes et défendre les valeurs de la Charte des Nations unies", a-t-il dit dans un communiqué.

"Je salue ce soutien et continuerai à ne ménager aucun effort pour sauver des vies, réduire les souffrances et retrouver le chemin de la paix", a ajouté le secrétaire général.

Une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la crise ukrainienne, le 7 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un peu plus tôt dans la journée, le Conseil de sécurité de l'ONU avait publié une déclaration exprimant sa "profonde inquiétude" concernant le maintien de la paix et de la sécurité de l'Ukraine.

Dans celle-ci, il "rappelle que tous les États membres ont souscrit, en vertu de la Charte des Nations unies, à l'obligation de régler leurs différends internationaux par des moyens pacifiques", indique la déclaration.

À ce titre, "le Conseil soutient fermement les efforts déployés par le secrétaire général afin de parvenir à une solution pacifique" et le prie "de le tenir informé en temps utile après l'adoption de la présente déclaration".

M. Guterres avait rencontré la semaine dernière les présidents russe Vladimir Poutine à Moscou et ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev.

Cette navette diplomatique a conduit à des opérations conjointes de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui ont permis d'évacuer ces derniers jours 500 civils de la ville portuaire ukrainienne de Marioupol et de l'usine sidérurgique assiégée d'Azovstal.

Le 25 février, la Russie a opposé son veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité déplorant son opération militaire spéciale en Ukraine. Depuis, la communauté internationale s'inquiète de l'unité du Conseil quant à son attitude face à la crise ukrainienne. 

AFP - Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.