03/07/2019 20:56
Les députés européens élus fin mai entrent à leur tour mercredi 3 juillet dans la danse du partage des hautes fonctions de l'UE en se choisissant un nouveau président, au lendemain de l'accord au forceps conclu par les dirigeants des 28 à Bruxelles.
>>UE: nomination de deux femmes aux postes clés
>>UE: les 28 ont un jour de plus pour trouver leur casting

Les drapeaux européens et des pays membres de l'UE devant le Parlement européen, le 2 juillet à Strasbourg en France. Photo: AFP/VNA/CVN

Les nouveaux parlementaires, qui ont pris leurs fonctions mardi 2 juillet lors d'une brève session inaugurale à Strasbourg, voteront mercredi à bulletin secret pour élire le successeur de l'Italien Antonio Tajani (PPE, droite) à la tête du Parlement européen.

Ce mandat de deux ans et demi fait partie des "top jobs" à pourvoir prochainement et que cherchent à se partager les grandes familles politiques européennes, même s'il est moins convoité que celui de président de la Commission.

Pour succéder au Luxembourgeois Jean-Claude Junc