03/07/2019 10:17
Le président du Conseil européen Donald Tusk s'est dit mardi 2 juillet "absolument certain" que la nouvelle équipe à la tête de l'UE serait opposée à toute renégociation de l'accord sur le Brexit.
>>UE: solution "de plus en plus proche", deux femmes aux postes clé
 >>UE: les 28 ont un jour de plus pour trouver leur casting
>>Donald Tusk qualifie le Brexit de "vaccin contre la propagande anti-européenne"


Le président du Conseil européen Donald Tusk le 2 juillet à Bruxelles.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Je suis absolument certain que les nouveaux dirigeants de nos institutions seront aussi cohérents que nous le sommes en ce qui concerne l'accord de retrait et notre disponibilité à discuter de la future relation" avec Londres, a déclaré le président du Conseil européen Donald Tusk à la presse.

L'accord de retrait que l'UE refuse de renégocier, conclu entre Bruxelles et la Première ministre démissionnaire Theresa May, a été rejeté à trois reprises par le Parlement britannique.

Le député pro-Brexit Boris Johnson est favori pour succéder à la Première ministre britannique.

La sortie du Royaume-Uni de l'UE, initialement prévue le 29 mars, a été repoussée au 31 octobre, mais les conditions de ce départ restent incertaines.

"Il ne faut pas avoir peur d'un +no deal+", a par ailleurs déclaré le président Emmanuel Macron.

"Sinon nous sommes otages du camp d'en face, nous devons arrêter de traîner", a ajouté le dirigeant français, qui était partisan d'un court délai lorsque la nouvelle date du 31 octobre a été arrêtée.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le Centre du Vietnam parmi les 10 destinations d'Asie-Pacifique pour 2019 Lonely Planet, le plus grand éditeur de guides de voyage au monde, a classé le Centre du Vietnam parmi les principales destinations de cette année dans la région Asie-Pacifique.