11/05/2019 15:37
Uber a connu une première séance boursière difficile vendredi 10 mai, pénalisé par les incertitudes entourant le modèle économique des plateformes en ligne de réservation de véhicules avec chauffeur, qui affichent des pertes importantes.
>>Uber en route pour Wall Street, l'entrée en Bourse de l'année
>>Uber sera valorisé entre 75 et 82 milliards de dollars à sa cotation

La bannière d'Uber barre la façade de la Bourse de New York, le 10 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le premier ordre a été donné vers 15h50 GMT au prix de 42 dollars l'action, soit trois dollars de moins que le cours fixé jeudi soir 9 mai par la société californienne pour son baptême boursier annoncé comme le plus important de l'année aux États-Unis.

Après avoir réduit quelque peu ses pertes, le titre a de nouveau plongé en fin de séance, perdant au final 7,6% pour clôturer à 41,57 dollars. Lyft, le grand rival, a dégringolé de 7,41%.

"La demande a été faible et il y a des turbulences sur les marchés financiers actuellement", a déclaré une source bancaire, dont l'établissement pilote l'opération.

La Bourse de New York a été particulièrement volatile vendredi 10 mai, hésitant entre le rouge et le vert, en raison des doutes sur les négociations commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine.

Uber, qui a levé 8,1 milliards de dollars à l'occasion de cette opération, valait quelque 76 milliards vendredi soir 9 mai, bien loin des 100 milliards qui étaient évoqués il y a encore quelques semaines.

L'accueil froid réservé à Uber est dû aux interrogations des milieux financiers sur sa rentabilité et est en droite ligne avec les déboires boursiers de son rival Lyft, qui a perdu près de 30% de sa valeur depuis le début de sa cotation le 29 mars.

Uber visait un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars au premier trimestre pour une perte approchant le milliard, selon des documents boursiers.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.