13/12/2018 20:09
Au moins 9 personnes ont été tuées et près de 50 blessées jeudi 13 décembre dans une collision entre un train à grande vitesse et une locomotive en Turquie, où les accidents mortels sur le réseau ferroviaire se sont multipliés ces dernières années.

>>Espagne: un mort et six blessés dans le déraillement d'un train
>>Hautes-Pyrénées: deux morts dans un accident sur un chantier ferroviaire
>>Six morts dans un accident de train dans le Nord de l'Inde

 

Des secouristes sur les lieux d'une collision entre un train à grande vitesse et une locomotive, le 13 décembre à Ankara.
Photo: AFP/VNA/CVN


L'accident s'est produit près d'Ankara quand un train reliant la capitale turque à Konya (Centre) est entré en collision avec une locomotive effectuant des repérages sur les rails, selon le gouverneur d'Ankara, Vasip Sahin.

Le ministre turc des Transports, Cahit Turhan, a indiqué à la presse sur le lieu de l'accident que la collision avait fait neuf morts, dont six passagers et trois machinistes. Quarante-sept autres personnes ont été blessées.

Selon le bureau du gouverneur d'Ankara, le conducteur du train figure parmi les morts.

L'accident a eu lieu dans une petite gare du district de Yenimahalle, dans l'ouest de la capitale. Une passerelle s'est effondrée sur le train, dont au moins un wagon a été complètement écrasé, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Le train transportait plus de 200 passagers et l'accident a eu lieu quelques minutes seulement après son départ de la gare centrale d'Ankara, selon les médias turcs.

La ligne à haute vitesse entre Ankara et Konya a été lancée en 2011.

La correspondante de l'AFP a vu des équipes de secours s'affairant autour des wagons blanc et bleu couverts de débris, évacuant au moins sept corps. Une fine couche de neige recouvrait les rails.

Des secouristes du Croissant-Rouge turc distribuaient des couvertures et du thé aux rescapés, rassemblés sur un tronçon de route bloqué à la circulation près du lieu de l'accident.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident, a précisé le gouverneur.

La Turquie a entrepris ces dernières années de moderniser son réseau ferroviaire, construisant plusieurs lignes à grande vitesse pour ramener vers le rail des voyageurs préférant l'avion ou le transport par autocar.

Elle a ainsi inauguré en juillet 2014 son premier train à grande vitesse entre ses deux principales villes, Ankara et Istanbul, un projet mis en œuvre par le président Recep Tayyip Erdogan dans le cadre de ses efforts pour moderniser son pays.


AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.