19/12/2020 12:00
Tuong Duong, un district de la province de Nghê An, est considéré comme un véritable "brasier" à cause de la chaleur étouffante qui y règne tout l’été. On dit qu’il y existe un éden terrestre, marqué par une verdure infinie et des paysages naturels pittoresques.
>>Excursion au village des chapeaux iconiques
>>Les champs de fleurs, nouvelle manne touristique
>>Environ 7.000 touristes à la zone de vestige spécial de Kim Liên

Cascade de Khe Kèm. Photo : Nguyên Sach/CVN

À 200 km de la ville de Vinh, chef-lieu de la province de Nghê An, au Centre, le district montagneux de Tuong Duong est revêtu du manteau vert de sa végétation luxuriante. Il se noie dans les nuages bleuâtres et se laisse bercer par le murmure incessant des ruisseaux. Ce paysage féérique n’est pas sans rappeler le conte la Belle au bois dormant.

Tuong Duong est le district ayant la plus grande superficie naturelle de tout le pays. Les deux cours d’eau Nâm Non et Nâm Mô convergent en son cœur pour former la rivière Lam, caractéristique de Nghê An. Là, les arbres séculaires percent le couvert des forêts primitives qui s’étendent à perte de vue et à travers lesquelles serpentent de nombreux ruisseaux aux eaux limpides. "Le réseau de ruisseaux est plus dense qu’ailleurs et ressemble aux canaux et arroyos du delta du Mékong", fait remarquer un guide local. Il les énumère : les ruisseaux de Kiên, de Phô, de Chi..., les cours d’eau ne tarissent jamais. Leurs berges sont agrémentées de gros blocs de pierre tout à fait lisses, polis par le passage perpétuel de l’onde.

L’enchantement est à son paroxysme lorsque les nuages recouvrent les espaces verts et les chemins sinueux qui grimpent vers les villages reculés des ethnies Thai, H’mông, Kho Mu et Tày Poong et apportent la dernière touche à ce tableau naturel...

Une région riche en découvertes

Situées dans les Parcs nationaux de Pù Mat et Pù Huông, les forêts primitives de Tuong Duong couvrent toute une chaîne de montagnes, sur les versants desquelles se nichent de nombreuses cavernes et grottes, chacune d’une beauté surprenante. Une randonnée à pieds à travers les montagnes pour découvrir les grottes de Huu Khuông, Yên Thang, Xa Luong, Tam Dinh ou Tam Quang… est une expérience qui "en vaut la peine", selon les termes du guide local.

Centrale hydraulique de Ban Ve. Photo : Nguyên Oanh/VNA/CVN

Le Parc national de Pù Mat s’étend sur les territoires de trois districts : Tuong Duong, Con Cuông et Ky Son. Plusieurs forêts primitives s’y distinguent et chacune abrite plusieurs espèces d’arbres séculaires, comme le sang le (Lagerstroemia tomenteuse)... La cascade de Khe Kèm dont les eaux se jettent toute l’année d’une hauteur de 500 m constitue l’attraction majeure du coin. Ce paysage hors du commun est si féérique qu’il est appelé "la bande de soie laissée par la fée avant son départ pour le Ciel" par les habitants locaux. À Cua Rao, point de confluence de trois cours d’eaux, s’élève le vieux temple de Van, dédié au culte du généralissime Doan Nhu Hai. 

Chaque année, la grande fête qui se tient les 20e, 21e et 22e jours du 1er mois lunaire, attire des dizaines de milliers de pèlerins venus de tous les coins du pays. C’est aussi l’occasion pour les habitants d’organiser les cérémonies rituelles et les festivités propres à la culture de leur ethnie. Les activités réjouissantes sont variées : lancer de balles d’étoffe (ném con), tir à l’arbalète (ban no), marche sur échasses (di cà kheo), tir à la corde (kéo co)… Durant les festivités, les danses et les chants folkloriques des montagnards créent l’exaltation et élèvent les cœurs aux sons tumultueux des gongs et des tambours.

La centrale hydraulique de Ban Ve, l’une des plus grandes du pays, est aussi un lieu à découvrir dans la région. À proximité, se trouvent de nombreuses oasis et de belles grottes. De là, on peut se rendre dans les villages Thai, H’mông, Kho Mu pour y découvrir la vie quotidienne et les coutumes différentes des ethnies montagnardes. Le marché du samedi à Tam Quang est également à ne pas manquer. Les spécialités locales y sont exposées et vous y verrez des poissons de ruisseau, des poulets élevés dans le jardin, de la viande de cochon et de buffle, des légumes ainsi que des produits sylvicoles et des articles artisanaux.

Dans la ville de Hoà Binh, de nombreux restaurants de spécialités locales et hôtels aux couleurs montagnardes accueillent les visiteurs. On peut dire sans exagérer que Tuong Duong est une contrée pleine de charme et d’hospitalité. À visiter absolument !
Nghia Dàn/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.