26/12/2019 16:54
Le président tunisien Kaïs Saïed a qualifié mercredi 25 décembre les perspectives de coopération entre son pays et la Turquie de "larges, dans le cadre de la réalisation d'un certain équilibre dans tous les domaines", à l'issue de sa rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip en visite en Tunisie.
>>La Tunisie disputera un match amical contre la Turquie
>>Tunisie - Turquie : quatre convention signées pour booster la coopération bilatérale

Le président tunisien Kaïs Saïed (droite) et son homologue turc Recep Tayyip, le 25 décembre.
Photo: Xinhua/VNA/CVN
 
Lors d'une conférence de presse conjointe, le président tunisien Kaïs Saïed a affirmé avoir discuté avec le président Erdogan des relations bilatérales, soulignant que "l'accent était mis sur le développement de la coopération dans plusieurs domaines économiques".

Le chef de l'État tunisien a également indiqué que parmi les questions économiques et commerciales abordées figuraient les secteurs de la santé et de l'agriculture. Il serait convenu plus tard entre les deux pays de construire un hôpital pour enfants avec le soutien de l'Agence turque de coopération et de coordination, a-t-il noté. En outre, les deux dirigeants ont abordé l'initiative lancée par la Tunisie concernant le dossier libyen.

M. Saïed s'est fait entendre que le mémorandum de démarcation des frontières, récemment débattu entre la Libye et la Turquie, "n'est pas lié aux frontières tunisiennes et qu'il s'agit d'une affaire qui ne concerne que les deux pays (la Turquie et la Libye)".

Pour sa part, le président turc Recep Erdogan a exprimé sa confiance quant à la contribution que pourrait garantir la Tunisie aux efforts pour parvenir à la stabilité en Libye. "Je suis sûr que la Tunisie aura des contributions très précieuses et constructives aux efforts de stabilisation de la Libye", a-t-il dit.

Il a déclaré que les développements négatifs en Libye "n'affectaient pas seulement la Turquie, (mais) les pays voisins également, en particulier la Tunisie", appelant à des mesures pour assurer un cessez-le-feu en Libye et reprendre le processus politique.

Quant à l'envoi de troupes turques en Libye, M. Erdogan a déclaré que "nous ne sommes allés nulle part sans invitation, et si nous recevons une invitation, nous l'évaluerons bien sûr". Le président turc est arrivé mercredi en Tunisie dans le cadre d'une visite de travail d'une journée, selon des médias locaux.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Cho Gò, le marché qui se tient uniquement le Jour de l’An Le marché Gò, qui se tient dans le hameau de Phong Thanh, bourg de Tuy Phuoc, province de Binh Dinh, est unique au Vietnam. Il ne se tient que le premier Jour de l’An.