22/03/2020 15:32
Le président tunisien Kais Saied a annoncé vendredi 20 mars un confinement général du pays, qui commence dimanche 22 mars, a précisé le gouvernement, après que la Tunisie a enregistré une hausse du nombre de malades du nouveau coronavirus.
>>Tunis : un policier tué dans un double attentat-suicide devant l'ambassade américaine
>>La Tunisie abrite la 37e session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur
>>Tunisie : un gouvernement annoncé mais son sort incertain

Un homme portant un masque de protection contre le nouveau coronavirus marche dans le centre de Tunis, le 18 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Le confinement sera en vigueur à partir de dimanche matin 22 mars et jusqu’au 4 avril, a indiqué la présidence du gouvernement dans un communiqué sur Facebook, tout en précisant que le travail continuera dans les secteurs vitaux. Durant la journée, chacun doit rester chez soi, et ne sortir que dans des cas "d'extrême nécessité", a indiqué le président lors d'une allocution télévisée.

La Tunisie, qui a déjà fermé ses frontières maritimes, terrestres et aériennes, est depuis mercredi 18 mars sous le coup d'un couvre-feu de 18h00 à 06h00 locales (05h00-17h00 GMT). Le pays, qui a fait 690 tests, compte 54 cas identifiés et un décès dû au nouveau coronavirus. Les déplacements d'une région à l'autre sont également interdits sauf "raison légitime", a poursuivi M. Saied. Les hypermarchés seront fermés mais les petits commerces seront approvisionnés, a-t-il souligné.

Le président a également décrété la fermeture des sites industriels où se trouvent un nombre important de travailleurs. Il a appelé à une solution coordonnée sur le plan international dans le cadre des Nations unies. La présidence du gouvernement a indiqué que les secteurs vitaux, tels que l’agriculture et agroalimentaire, la santé, la sécurité, la communication ou l’énergie, continueraient à travailler. Un programme d’aide pour les plus vulnérables est à l’étude, a précisé la même source.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.