23/07/2021 17:54

>>Les 326 migrants clandestins secourus au large des côtes libyennes la semaine passée
>>Les 369 migrants secourus dans la nuit en Méditerranée à bord de l'Ocean Viking

La Marine tunisienne a secouru au large de Zarzis (Sud) 166 migrants originaires de plusieurs pays africains, partis de Libye avec une embarcation sur laquelle 16 cadavres ont été retrouvés, a-t-on indiqué jeudi 22 juillet de sources concordantes. Partis des côtes libyennes dans la nuit du 16 au 17 juillet, cette embarcation est tombée en panne dans la zone des recherches, au large de Zarzis, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense, Mohamed Zekri. Âgés entre 15 et 48 ans, 166 migrants, dont 65 Marocains, 62 Bangladais et 15 Égyptiens, ont été secourus, a ajouté M. Zekri, chiffres confirmés par le porte-parole de la Garde nationale (gendarmerie) Houcem Eddine Jebabli. Seize personnes sans vie ont été retrouvées sur le bateau qui les transportait, a indiqué M. Jebabli, sans être en mesure de donner, pour le moment, des informations sur la cause de leur décès. "Les recherches sont en cours pour connaître de quoi ils sont morts", a affirmé M. Jebabli.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.