31/12/2010 11:50
Il y a une dizaine d'années, quand le père de Vo Thanh Tùng apprenait à son fils infirme à nager, il ne pensait peut-être pas que ce dernier participerait un jour à une compétition. C'est chose faite, puisque Vo Thanh Tùng a remporté à 25 ans une médaille d'or lors des premiers Jeux para-asiatiques (ASIAN Para Games), un événement sportif pour handicapés qui sera quadriennal, qui ont eu lieu en décembre dernier à Guangzhou (Chine).
À deux ans, Tùng s'est retrouvé paralysé à l'issue d'une fièvre. Il doit alors se contenter de voir ses amis s'amuser sans pouvoir participer. Pendant son enfance, Tùng et sa famille ont mené une vie au gré des fleuves sur leur navire, parcourant le Nam Bô occidental en pratiquant le métier de forgeron. Compte tenu de ce cadre de vie, le père de Tùng a naturellement pensé que son fils malheureux devait savoir nager.

Tùng s'est vite passionné pour la natation, exploitant chaque moment de liberté. Il se retrouve lui-même dans l'eau, oubliant sa paralysie, libre comme un poisson. Tùng est devenu par la suite un vrai sportif et devient en 2005 membre de l'équipe de sportifs handicapés de la province de Cân Tho (delta du Mékong) où sa famille réside depuis quelques années. Avec de belles performances en compétitions de niveau national, il a attiré l'attention des entraîneurs de la sélection nationale. Tùng a ensuite décidé de résider à Hô Chi Minh-Ville afin de bénéficier de meilleures conditions pour améliorer ses performances. Là, il travaille la journée dans un magasin de téléphone Nokia, et s'entraîne parallèlement sans relâche. Il rencontre aussi dans cette mégapole du Sud l'entraîneur de la sélection nationale de natation, Dông Quôc Cuong.

2009 a été une année remarquable pour Tùng qui ramène au Vietnam trois médailles d'or du Festival du sport des handicapés du Sud-Est asiatique, organisé en Malaisie. Cette année, avant ces premiers Jeux para-asiatiques, Tùng s'est entièrement consacré à l'entraînement, avec 3 km de nage chaque jour. Et il a promis à son entraîneur et à ses parents de remporter la victoire. Son entraîneur Dông Quôc Cuong est satisfait de la détermination et de la volonté de son élève. "Certains se sentent diminués devant leurs adversaires de réputation mondiale. Mais ce n'est pas le cas de Vo Thanh Tùng, pour qui se mesurer avec des sportifs célèbres du continent comme du monde ne l'impressionne aucunement", indique l'entraîneur. Toutefois le maître regrette encore le manque d'expérience de son élève : "Avec plus d'expérience en compétition, il devrait gagner deux médailles d'or au lieu d'une d'or et d'une d'argent. Tùng a une bonne technique, mais sa vitesse, son endurance et sa puissance peuvent encore être améliorées. Il a encore besoin de temps pour s'entraîner de manière plus professionnelle".
Après cette victoire aux Jeux para-asiatiques, notre champion continue son entraînement pour poursuivre la conquête du succès lors des prochaines compétitions internationales.

Thuân Thiên/CVN
1/1/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.