30/04/2020 17:13
L’archipel de Truong Sa (Spratly) a été libéré en 1975. Grâce aux efforts conjugués des insulaires et des soldats en garnison, Truong Sa est aujourd’hui un district développé économiquement et prêt à protéger la souveraineté maritime de la Patrie.
>>L'Union européenne s’inquiète des actions unilatérales en Mer Orientale
>>La souveraineté incontestable du Vietnam sur les archipels de Hoàng Sa et Truong Sa

À la pagode Sinh Tôn.
Il y a plusieurs années, lorsque l’on évoquait Truong Sa, on pensait surtout y trouver du sable, des récifs de corail et un climat rigoureux avec des vents violents. En 45 ans, la localité a beaucoup changé et les touristes sont surpris de découvrir une campagne verdoyante, des maisons traditionnelles à toit rouge, des canards et des boeufs à l’ombre des bananiers et des papayers...

''Dans mon imagination, à Truong Sa, il n’y avait que des vagues, du sable et beaucoup de vent. Imaginez ma surprise quand une fois sur place, je me suis retrouvée immergée au coeur d’un paysage paisible et luxuriant. Malgré la difficulté de la tâche, les insulaires et les soldats en poste ne ménagent aucun effort pour faire de Truong Sa un district vert, propre et dynamique'', dit Nguyên My Trà, journaliste à la Voix du Vietnam.

À Truong Sa, il y a des écoles, des dispensaires, une maison de la culture, un mémorial dédié au président Hô Chi Minh et une maison d’hôtes... Lieux spirituels et de rencontres pour les habitants et les pêcheurs, les pagodes situées sur les îles Truong Sa Lon, Song Tu, Sinh Tôn, Nam Yêt, Son Ca, Phan Vinh sont régulièrement rénovées.

''Là où résident les Vietnamiens, se trouve forcément une pagode. Nous, les religieux, nous nous devons d’être présents sur tout le territoire vietnamien. Nous accompagnons les insulaires dans leur quotidien et aidons les soldats à défendre cet archipel sacré et inséparable du territoire vietnamien'', indique le vénérable Thich Tâm Thanh de la pagode Sinh Tôn.

Aujourd’hui, toutes les îles de l’archipel sont équipées d’écluses pour faciliter le travail des pêcheurs qui pratiquent la pêche hauturière. En cas de typhon ou de grosses tempêtes, les soldats de Truong Sa aident les bateaux à rejoindre les abris et approvisionnent la population en produits de première nécessité.

Les soldats sur l'île Son Ca.

L’île Truong Sa Lon est considérée comme le chef-lieu de l’archipel. Elle abrite de nombreux bâtiments administratifs, des casernes militaires, des écoles, des dispensaires, une station météorologique, des pagodes et des temples dédiés au président Hô Chi Minh, aux héros nationaux et à tous ceux qui se sont sacrifiés pour défendre la souveraineté maritime nationale. L’île possède également un aérodrome. Les vols opérés depuis l’île servent principalement au transport des passagers et au sauvetage des pêcheurs en mer.

Nam Yêt est l’île la plus impressionnante. Elle ne couvre qu’un kilomètre carré mais sa végétation composée de quelque 400 cocotiers pourrait lui valoir le surnom de ''l’île aux cocotiers''. Le sous-colonel Trân Van Tho, ancien commandant en chef de ladite île, déclare : ''Le cocotier est endogène à la région et il rappelle souvent aux soldats le village de leur enfance. Avant que le soldat ne quitte l’île, la coutume veut qu’il plante un cocotier qui marquera à jamais son passage ici. Cette coutume permet aussi d’embellir le paysage de l’île''.

Vus de loin, les récifs immergés de Nui Le, Len Dao, Cô Lin et Tôc Tan ressemblent à des phares émergeant de la surface de la mer. Si le quotidien est difficile sur les grandes îles, il l’est plus encore sur ces îlots. Pour avoir de l’eau douce, les soldats doivent attendre la pluie ou l’approvisionnement depuis le continent. Le sol ici est si rocheux que les légumes doivent être cultivés en jardinières.

Si Truong Sa a beaucoup changé ces dernières décennies, ce district insulaire continue d’occuper une position stratégique dans le pays et d’être le garant de la souveraineté maritime nationale.
 
Texte et photo : VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Sa Pa détient le record de la plus grande vallée de roses au Vietnam La zone touristique Sun World Fansipan Legend  (dans le district de Sa Pa, province de Lào Cai) s’est récemment vue attribuer le record de la plus grande vallée de roses du Vietnam de la part de l’organisation Guinness Vietnam Record.