07/03/2020 12:03
Truong Ðình Hoàng est le premier Vietnamien à remporter deux titres WBA de boxe d’Asie et d’Asie de l’Est, grâce à sa victoire sur le Thaïlandais Yuttana Wongda au terme d’un beau combat tenu à la mi-février à Manille, aux Philippines.
>>Boxe : Goulamirian conserve sa ceinture WBA
>>Une boxeuse qui se bat pour porter le hijab sur le ring

Truong Ðình Hoàng (droite) fut très offensif durant le premier round de son combat contre le Thaïlandais Yuttana Wongda. Photo : CTV/CVN

Surprise de l’année. Le Vietnamien Truong Ðình Hoàng, 30 ans, a vaincu, à la mi-février aux Philippines, le Thaïlandais Yuttana Wongda, 31 ans, pour s’emparer de la ceinture des super-moyens de la World Boxing Association d’Asie (WBA). Pas question d’attendre la fin des 12 rounds de deux minutes. C’est dès la deuxième reprise qu’il a obtenu le titre de champion d’Asie chez les moins de 76,2 kg.

Une victoire historique

Avant cette compétition, le combattant professionnel Yuttana Wongda affichait 14 victoires à son compteur, dont 10 par KO (knock out en anglais) technique, et 25 défaites. Tandis que, de son côté, Truong Ðình Hoàng n’avait disputé qu’un seul combat professionnel, autant dire qu’il n’avait pas les pronostics en sa faveur. Son premier combat "pro", également remporté par KO dès le premier round contre le Thaïlandais Arthit Bunphloeng, avait eu lieu en mai 2019 à Hô Chi Minh-Ville, toujours dans le cadre de la WBA d’Asie.

Pour faire face à un adversaire aussi expérimenté que Yuttana Wongda, Truong Ðình Hoàng et son entraîneur avaient étudié minutieusement ses techniques de combat. Ainsi, il a trouvé une magnifique ouverture et n’a pas hésité à s’y introduire de tout son poids. Il a donc réussi à imposer son style de boxe, avec puissance et précision.

Truong Ðình Hoàng prend la pose avec sa ceinture de la WBA d’Asie.
Photo : CTV/CVN

À la deuxième reprise, le combattant originaire de la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) fut très offensif. Il a mis KO technique son adversaire avec un violent coup de poing dans la tête.

"Je suis très heureux. C’est une victoire digne des semaines d’entraînement intensif que j’ai traversé pour préparer ce combat", a confié Truong Ðình Hoàng.

"Avant ce combat, j’avais défié l’Iranien Brijesh Meena, détenteur de la ceinture des super-moyens de la WBA d’Asie. Comme il n’a pas accepté, celle-ci lui a été retirée pour être confiée au vainqueur du combat entre Yuttana Wongda et moi", a-t-il expliqué.

"Au cours de cette rencontre, j’ai suivi les conseils de mes entraîneurs. J’ai ménagé mes forces et cherché les faiblesses de mon adversaire. C’était un combat de 12 rounds, j’ai donc dû économiser mon énergie pour tenir la distance", a dit Truong Ðình Hoàng.

"En général, tout boxeur est nerveux avant chaque combat, mais lorsque nous sommes sur le ring, nous nous concentrons uniquement sur la meilleure façon de gagner. J’ai fait un bon travail ici, grâce au soutien de ma famille, de mes amis et de mes supporters. J’espère en recevoir autant lors de mes prochains combats", a déclaré le boxeur, qui se focalisera désormais sur sa qualification aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Cette victoire aux Philippines est un bon départ pour la carrière professionnelle de Truong Ðình Hoàng et fait déjà la fierté de la boxe vietnamienne qui possède à présent les ceintures WBA d’Asie et d’Asie de l’Est. Lors de la WBA d’Asie de l’Est organisée en octobre 2019 à Hanoï, il a battu le Sud-Coréen Gyu Hyun Lee après dix rounds.

Le titre de champion de la WBA d’Asie est significatif pour le boxeur qui avait été battu par le Thaïlandais Thongkrathok Anav en finale des 30es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 30) disputés fin 2019 aux Philippines. Une défaite qui a poussé Truong Ðình Hoàng à s’éloigner de sa famille pour s’entraîner plus et remporter la victoire durant la WBA d’Asie.

À présent, son plus grand désir est de rentrer à Son La (Nord) pour retrouver sa famille. Son épouse, Ðô Thi Thao, est également une ancienne sportive célèbre de l’équipe vietnamienne d’athlétisme. Elle a remporté quatre médailles d’or aux SEA Games 27 et 28 organisés respectivement en 2013 au Myanmar et en 2015 à Singapour.

Si Truong Ðình Hoàng connaît un grand succès sur le ring de la boxe professionnelle, peu de gens savent qu’il est issu d’une famille d’agriculteurs sans tradition d’arts martiaux. Son premier art martial, le wushu, il a commencé à le pratiquer à l’âge de 12 ans. Cependant, depuis qu’il s’est consacré à la boxe, Truong Ðình Hoàng a franchi toutes les étapes : il est entré dans l’équipe nationale junior puis dans l’équipe nationale (quand il avait 18 ans), et a remporté la médaille d’or aux SEA Games 28 à Singapour.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.