12/10/2017 17:29
Le président américain Donald Trump va nommer Kirstjen Nielsen nouvelle secrétaire à la Sécurité intérieure. Cette nomination a été annoncée par plusieurs journaux américains mercredi 11 octobre, et elle devrait être confirmée au plus tard à la fin de la journée mercredi, selon le média américain Politico.
>>Le décret Trump, nouvel épisode d'une une bataille juridico-politique
>>Donald Trump signe un décret migratoire amendé et à nouveau contesté

Kirstjen Nielsen aux côtés de John Kelly en août dernier. 
Photo : Reuteurs/VNA/CVN 

Kirstjen Nielsen, 45 ans, est actuellement chef de cabinet adjoint de la Maison Blanche. Elle faisait partie de l'équipe de John Kelly, chef de cabinet de la Maison Blanche, lorsqu'il dirigeait le département de la Sécurité intérieure (DHS) au cours des premiers mois de l'administration Trump. Experte en sécurité intérieure et en cybersécurité, entre autres, Kirstjen Nielsen bénéficie d'une expérience approfondie puisqu'elle a notamment travaillé à l'administration de la Sécurité des transports et au Conseil de la sécurité intérieure de la Maison Blanche, sous l'ancien président George W. Bush.

Mme Nielsen est diplômée de l'Université de Georgetown et de la faculté de droit de l'Université de Virginie. Elle a été directrice des politiques législatives pour l'administration des Transports et de la Sécurité, sous l'ancien président George W. Bush.

Elle était la principale conseillère de M. Kelly lorsque l'ancien général de la marine dirigeait le DHS, avant sa nomination au poste de chef de cabinet de la Maison Blanche en juillet dernier, succédant à Reince Priebus, limogé par le président.

Son pragmatisme, qui a contribué aux efforts de M. Kelly pour rationaliser les opérations et inculquer la discipline à la Maison Blanche, agace certains membres du personnel habitués au style de direction de M. Priebus.

Considérée comme une candidate compétente et expérimentée, la confirmation de Mme Nielsen par le Sénat ne devrait pas poser problème, selon les experts. Créé en réponse aux attentats du 11 septembre 2001, le DHS est en charge de la lutte antiterroriste et de la sécurité intérieure, ainsi que des missions concernant l'application de la loi en matière d'immigration et la protection des frontières. L'Agence fédérale de gestion des urgences, le "Secret Service" et l'administration de la Sécurité des transports font également partie du DHS, qui est provisoirement dirigé par Elaine Duke.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante