13/10/2017 13:36
Jeudi 12 octobre, le président des États-Unis, Donald Trump, a signé une ordonnance visant à invalider l'Affordable Care Act (ACA), également dénommé Obamacare, sous prétexte que le Congrès, contrôlé par les Républicains, a échoué à abroger ou à remplacer cette loi.
>>États-Unis : les Républicains échouent à nouveau à réformer l'Obamacare

Le président américain Donald Trump a signé, le 12 octobre, une ordonnance visant à invalider l'Affordable Care Act, également dénommé Obamacare.
Photo : AFP/VNA/CVN

Suggérant que dans le cadre de l'Obamacare, les primes ''ont littéralement explosé,'' M. Trump a comparé son ordonnance ''à une première étape qui permettra de venir en aide à des millions d'Américains victimes de l'Obamacare,'' avant de signer le document à la Maison Blanche.

M. Trump a expliqué que l'ordonnance exige de la part de plusieurs services du gouvernement qu'ils prennent des mesures pour ''favoriser la concurrence, élargir les possibilités de choix et améliorer l'accès à des options - en matière de soins de santé - moins onéreuses et de meilleure qualité'' et qu'elle ne ''coûtera pratiquement rien'' au gouvernement des États-Unis.

L'ordonnance de M. Trump propose de permettre à davantage de petites entreprises de créer des associations pour acquérir des assurances maladie plus abordables et plus compétitives, et d'élargir ces associations et plans en matière de soins de santé au-delà des frontières des États pour favoriser ce que le président appelle une formidable concurrence et des prix bas.

Il a également demandé que des solutions soient trouvées pour permettre à davantage d'entreprises d'utiliser les dispositions de remboursement des soins de santé (HRA) exonérés pour indemniser leurs employés des frais de santé qu'ils ont engagés.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante