17/02/2019 14:38
>>L'ambassade des États-Unis en Turquie ferme ses portes pour des raisons de sécurité
>>Les États-Unis et la Turquie engagent une coopération pour une solution en Syrie

Le président américain Donald Trump envisage de nommer David Satterfield ambassadeur auprès de la Turquie, a déclaré vendredi 15 février la Maison Blanche. M. Satterfield, qui est actuellement secrétaire d’État adjoint par intérim pour les affaires du Proche-Orient, dispose d’une expérience de près de quatre décennies au Moyen-Orient. Il a assuré des mandats en Syrie, en Tunisie et en Arabie saoudite ainsi que deux mandats au Liban, selon le département d’État. Le poste d’ambassadeur américain en Turquie était vacant depuis octobre 2017. La nomination intervient dans une période critique alors que les États-Unis et la Turquie sont en désaccord sur le destin de la milice kurde dans le Nord de la Syrie, qui pour Washington est une alliée dans sa lutte contre l’État islamique mais est qualifiée de "groupe terroriste" par Ankara. Pour le moment, on dénombre environ 2.000 soldats américains déployés en Syrie. Le général Joseph Votel, commandant du Commandement central américain, a déclaré le 10 février à la presse que les États-Unis pourraient entamer le retrait des leurs troupes de Syrie d’ici quelques semaines.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.