21/03/2020 15:22
Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi 20 mars qu'il n'envisageait pas de placer l'ensemble des États-Unis en confinement pour faire face à la pandémie de coronavirus.
>>NBA : Jeremy Lin accuse Trump de stigmatisation raciste avec le terme "virus chinois"

Américains portant des masques de protection.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Je ne pense pas que nous jugerons cela nécessaire un jour", a déclaré le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Cela été fait en Californie, cela a été fait à New York, ce sont deux points chauds (...) Mais si vous allez dans le Midwest ou ailleurs, ils regardent tout cela à la télévision et n'ont pas les mêmes problèmes", a-t-il ajouté.

De son côté, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a annoncé que la frontière entre les États-Unis et le Mexique allait fermer pour tous les voyages non essentiels à l'instar de celle entre le territoire américain et le Canada. "Les États-Unis et le Mexique ont décidé d'interdire les voyages non essentiels à travers notre frontière commune", a déclaré M. Pompeo.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a décidé jeudi soir 19 mars de placer en confinement l'ensemble de l'État qui compte quelque 40 millions d'habitants. "Il est temps pour nous tous, en tant qu'individus et population, de reconnaître que nous devons faire davantage" pour stopper la propagation du COVID-19, a-t-il expliqué.

Selon le gouverneur Newsom, la directive de confinement doit permettre de faire mentir certaines prévisions selon lesquelles plus de 25 millions de Californiens (56% de la population de l'État) pourraient contracter le nouveau coronavirus dans les huit semaines à venir. "Le but de cet ordre de confinement est de changer ces statistiques, de faire plier la courbe", a-t-il martelé.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.