19/08/2018 14:37
Le président Donald Trump a déclaré samedi 18 août qu'il avait autorisé l'avocat de la Maison Blanche Don McGahn et d'autres membres du personnel de la présidence à "coopérer entièrement" à l'enquête sur les soupçons de collusion entre sa campagne et la Russie.
>>L'enquête russe s'accélère : trois ex-conseillers de Trump poursuivis
>>Donald Trump demande à son ministre de la Justice de mettre fin à l'enquête russe

L'avocat de la Maison Blanche, Don McGahn.
Photo: AFP/VNA/CVN
L'annonce de M. Trump sur Twitter est intervenue après la publication d'une information du New York Times selon laquelle M. McGahn a "largement coopéré" avec l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, lors d'au moins trois entretiens avec des enquêteurs d'une durée totale de 30 heures.

"J'ai permis à l'avocat de la Maison Blanche Don McGahn, et à tous les autres membres du personnel de la Maison Blanche, de coopérer entièrement avec le procureur spécial", a tweeté M. Trump.

"En outre, nous avons livré immédiatement plus d'un million de pages de documents. Ce qu'il y a de plus transparent dans l'Histoire. Pas de Collusion. Pas d'Obstruction!", a ajouté le président.

M. Trump nie depuis le début les accusations, portées par ses adversaires, de collusion de son équipe de campagne de 2016 avec des responsables russes et d'obstruction à la justice. Il considère l'enquête du procureur spécial comme une machination contre sa présidence et appelle à ce qu'elle prenne fin.

Selon le New York Times, qui dit s'appuyer sur de nombreuses sources dont des responsables anciens et actuels, M. McGahn a fourni "des comptes rendus détaillés" d'épisodes relatifs à la question de savoir si M. Trump a cherché à faire obstruction à la justice.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité