07/09/2018 13:26
>>La Maison Blanche dément tout désaccord entre Trump et Mattis sur les frappes en Syrie
>>60% des Américains désapprouvent l'action de Trump

Le président américain Donald Trump a déclaré que son secrétaire à la Défense, James Mattis, resterait à son poste, niant les informations selon lesquelles il chercherait de potentiels remplaçants au chef du Pentagone. "Il restera là. Nous sommes très satisfaits de son travail. Nous obtenons de nombreuses victoires", a affirmé M. Trump lorsque des journalistes lui ont demandé s'il pensait faire remplacer M. Mattis. Il a tenu ces propos alors que Josh Rogin, chroniqueur au Washington Post, a écrit dans un article publié plus tôt mercredi 5 septembre que l'administration Trump cherchait à remplacer le chef du Pentagone depuis plusieurs semaines. M. Rogin a ajouté qu'aucune décision n'avait été prise, bien que des responsables de la Maison Blanche s'attendent à ce que M. Mattis quitte son poste dans les prochains mois. La relation entre le président et M. Mattis avait été placée la veille sous le feu des projecteurs après que des extraits d'un livre explosif ont révélé que le secrétaire à la Défense avait tenu des propos peu flatteurs à l'encontre de M. Trump. Selon l'ouvrage Fear: Trump in the White House (Peur : Trump à la Maison Blanche), rédigé par le reporter chevronné Bob Woodward, M. Mattis aurait confié à des associés que M. Trump agissait comme "un gamin de 10 ou 11 ans". M. Mattis a démenti samedi soir 1er septembre avoir prononcé ou entendu les mots qui lui sont attribués dans le livre. "En général, j'aime lire de la fiction, mais c'est ici un genre littéraire particulier à Washington, et ses sources anonymes ne disposent d'aucune crédibilité", a-t-il déclaré dans un communiqué. M. Trump a qualifié mercredi 5 septembre le livre de M. Woodward de "pure fiction", tout en saluant le "magnifique" communiqué de M. Mattis.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang