16/03/2018 20:26
Le président américain Donald Trump a décidé de limoger Herbert Raymond McMaster, son conseiller à la sécurité nationale, et discute "activement" de successeurs potentiels, a rappporté jeudi 15 mars le Washington Post.
>>Le Sénat américain assouplit la loi Dodd-Frank de réglementation bancaire
>>Le Parti républicain de Trump en chute dans une élection partielle très serrée

H.R. McMaster (gauche) et Donald Trump, à Bedminster, dans le New Jersey, en août 2017. Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les médias américains, cinq sources proches du dossier ont indiqué que M. Trump n’avait pas de réserve à limoger M. McMaster, car il ne s’était jamais particulièrement bien entendu avec lui. 

Ils ont ajouté que M. Trump était prêt à prendre le temps nécessaire pour entériner le départ de M. McMaster afin que celui-ci ne se sente pas "humilié" et qu’il ait un successeur fort pour le remplacer.

Une fois confirmé, ce remaniement marquera un nouveau bouleversement dans les rangs du gouvernement de M. Trump, qui avait annoncé mardi 13 mars sa décision de limoger le secrétaire d’État Rex Tillerson, le remplaçant par Mike Pompeo, l’actuel chef de l’Agence centrale de renseignement (CIA). 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.