19/06/2019 08:37
Donald Trump a été contraint mardi 18 juin de se séparer de son ministre de la Défense, Patrick Shanahan, qui a renoncé à ce poste pour raisons familiales, en pleine montée des tensions avec l'Iran, accusé par Washington d'avoir attaqué des pétroliers en mer d'Oman.

>>États-Unis - Iran : le Yémen s'invite aux négociations sur le nucléaire
>>L’Iran met en garde Washington contre de "nouvelles tensions"
 

Donald Trump accueilli par Patrick Shanahan au Pentagone le 15 mars.
Photo: AFP/VNA/CVN


M. Shanahan a décidé de "consacrer plus de temps à sa famille", a tweeté le président américain, qui a choisi le secrétaire de l'armée, Mark Esper, comme nouveau ministre de la Défense par intérim.

L'exécutif américain ne compte plus de ministre de la Défense à plein titre depuis la démission fracassante de Jim Mattis en décembre 2018, sur fond de profonds désaccords avec M. Trump.

M. Shanahan a confirmé avoir renoncé à ce poste pour éviter à ses enfants de "revivre un chapitre traumatisant" et de "rouvrir des blessures" ayant nécessité "des années à panser".

La police fédérale américaine mène des enquêtes de personnalité sur tous les candidats aux fonctions élevées du gouvernement et, dans le cas de Patrick Shanahan, ce processus a achoppé sur des accusations mutuelles de violences conjugales entre lui et son ex-épouse au début des années 2010.

Escalade des tensions 

"C'est un moment difficile pour Pat", a déclaré mardi 18 juin Donald Trump, en route pour une réunion publique de lancement de sa seconde campagne présidentielle.

Le maître de la Maison Blanche a vanté "la grande expérience" de Mark Esper et minimisé les conséquences de cette nouvelle succession à la tête du Pentagone.

Ce départ tombe pourtant mal pour le président américain, au moment où les 
États-Unis ont encore renforcé leur dispositif militaire au Moyen-Orient 

L'Iran et les 
États-Unis sont engagés dans un bras de fer depuis le retrait unilatéral américain en 2018 de l'accord nucléaire et le rétablissement de sanctions économiques américaines à Téhéran. Des attaques contre des pétroliers en mai et en juin dans la région du Golfe, attribués par Washington à l'Iran, qui a démenti, ont jeté de l'huile sur le feu.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.