31/08/2018 17:03
>>Un conseiller à la Maison Blanche, Don McGahn, va quitter ses fonctions, annonce Trump
>>Les États-Unis nomment un nouvel envoyé spécial pour la RPDC

Le président américain Donald Trump a assuré jeudi 30 août qu'il conserverait à son poste le ministre de la Justice Jeff Sessions au moins jusqu'aux élections de mi-mandat début novembre. "J'aimerais simplement qu'il fasse un excellent travail", a-t-il dit à l'agence Bloomberg, refusant de dire s'il maintiendrait M. Sessions à son poste au-delà de cette échéance. M. Sessions a provoqué la colère de M. Trump en se récusant l'année dernière de l'enquête sur les liens présumés entre la Russie et l'équipe de campagne électorale de M. Trump en 2016, ce qui a conduit à la nomination du procureur spécial Robert Mueller. Le président américain a qualifié l'enquête menée par ce dernier de "chasse aux sorcières". Interrogé sur le fait de savoir s'il répondrait à une convocation de M. Mueller pour venir s'expliquer, M. Trump a répondu: "je verrai ce qui se passera". Il a par ailleurs jugé que l'enquête menée par M. Mueller était "illégale", citant de "grands universitaires" selon qui "il n'aurait jamais dû y avoir de procureur spécial". Donald Trump a une nouvelle fois critiqué M. Sessions la semaine dernière à propos de cette enquête, affirmant que le ministre de la Justice n'avait jamais réussi à exercer un contrôle total sur son ministère. En réponse, M. Sessions, un ancien sénateur, a déclaré qu'il ne permettrait pas que le ministère de la Justice soit "indûment influencé par des considérations politiques".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Dà Nang: festival de feux d’artifice 2019 Le Festival de feux d’artifice de Dà Nang (DIFF) 2019 aura lieu du 1er juin au 6 juillet 2019, avec la participation des équipes venant du Vietnam, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, d’Italie, du Royaume-Uni et de Chine.