26/08/2018 20:38
Le Commandement de la garde-frontière du ministère de la Défense a organisé, le 25 août à Hanoï, le troisième échange "Frontière d’amitié".
>>Le chef de l'État exhorte la Garde-frontière à faire valoir son rôle
>>Sensibilisation sur la législation relative à la frontière Vietnam - Laos
>>Vietnam-Laos : une frontière d’amitié, de coopération et de développement

La présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân (gauche), et des délégués présents au troisième échange "Frontière d'amitié" à Hanoï.
Photo: Trong Duc/VNA/CVN

Dans le cadre des activités célébrant le 73e anniversaire de la Révolution d'août et de la Fête nationale (2 septembre), à l’occasion du 60e anniversaire de la Journée des gardes-frontières et du 30e anniversaire de la défense nationale des frontières (3 mars), l'événement a vu le plus grand nombre d'invités étrangers. Outre les délégations des ministères de la défense et de la sécurité publique de Chine, du Laos et du Cambodge, quatre délégations des ministères de la défense nationale et des affaires intérieures de la Thaïlande et du Myanmar ont participé à la manifestation pour la première fois.

Cet échange visait à renforcer la diplomatie de défense, offrant aux participants une plate-forme leur permettant de partager leurs expériences en matière de protection des zones frontalières et des postes frontaliers, favorisant ainsi des relations étroites entre les pays.

S'exprimant lors de l'événement, la présidente de l'Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a déclaré que la présence des délégués étrangers témoigne de l’intérêt et de la responsabilité partagée des gardes-frontières vietnamiens et de leurs homologues de la sous-région du Mékong.

Le Vietnam, la Chine, le Laos, le Cambodge, la Thaïlande et le Myanmar partagent le fleuve Mékong et aspirent à la paix, à la stabilité et à la prospérité, exprimant le souhait que les gardes-frontières de la sous-région du Mékong collaborent plus étroitement dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, la recherche et le sauvetage dans les catastrophes naturelles, la gestion des ressources naturelles, la protection des ressources en eau du fleuve Mékong, l'établissement d'une frontière de paix, de coopération et de développement.

Le point d’orgue de l’échange a été le dialogue avec les dirigeants des gardes-frontières des six pays. Les participants ont pu également jouir des performances musicales et des documentaires sur les paysages, la culture et les coutumes des pays de la région.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.