04/06/2020 22:34
Trois universités vietnamiennes viennent d'entrer dans la liste des meilleures universités en Asie du Times Higher Education 2020.
>>Trois universités vietnamiennes dans le classement mondial
>>Forbes salue VinUniversity, la première école privée à but non lucratif au Vietnam

Photo : ULIS/CVN

L'Université nationale de Hanoï se classe pour la première fois dans le groupe des 201-250 meilleures universités en Asie. L’Université des sciences et des technologies de Hanoï fait partie du groupe des 251-300, et l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville dans le groupe des 400+.

Parmi les trois établissements universitaires vietnamiens figurant dans ce classement, l'Université nationale de Hanoï se classe en tête en matière d'enseignement, de recherche et d'internationalisation, tandis que L’Université des sciences et des technologies de Hanoï est en tête en termes de citations. L'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville détient les meilleurs scores pour leurs subventions de l’industrie.

L'Université chinoise Tshinghua conforte sa première place, tandis que l’Université de Pékin (Chine) s’est hissée de la 5e à la 2e place. L'université nationale de Singapour a reculé de la 2e à la 3e place.

Cette année, près de 500 établissements dans 30 pays et territoires en Asie ont été classés dans la liste des meilleures universités en Asie réalisée par le Times Higher Education, selon la qualité de leur enseignement (l’environnement d’apprentissage), de leurs recherches (volume, revenus et réputation), leurs citations (influence des recherches), de leurs subventions dans l’industrie (transfert des connaissances) et de leur internationalisation (personnel, corps étudiant, recherche).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.