28/01/2021 22:55
Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a demandé jeudi 28 janvier aux unités compétentes de créer trois hôpitaux de traitement du COVID-19 dans la province de Hai Duong au Nord, où 73 cas d’infection communautaire ont été confirmés ces deux derniers jours.
>>Le PM demande une réponse rapide à la nouvelle épidémie
>>Le Vietnam enregistre 91 nouveaux cas en 24 heures

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, s'exprime lors d'une réunion sur la lutte contre le COVID-19, le 28 janvier à Hanoï.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Lors d’une réunion virtuelle avec les Services de la santé et des hôpitaux des provinces de Hai Duong et Quang Ninh, le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a demandé une offre renforcée de matériel médical pour les trois hôpitaux pour servir le traitement des patients.

En conséquence, l’Hôpital central des maladies tropicales est chargé de mettre en place le premier hôpital de traitement du COVID-19 au centre médical de Chi Linh. Des installations modernes seront transportées vers cet établissement pour la création d’une unité de soins intensifs.

L’Hôpital Bach Mai à Hanoï est chargée d’ouvrir le deuxième hôpital au sein de l’Université technique médicale de Hai Duong.

Le troisième hôpital sera installé dans le stade de Hai Duong, recevant tout l’équipement utilisé pour un hôpital similaire construit dans le centre des sports de Tiên Son à Dà Nang lorsque la ville du Centre a été touchée par l’épidémie en juillet et août 2020.

En ce qui concerne les ressources humaines au service de ces hôpitaux, le ministre a demandé au personnel médical expérimenté de Dà Nang, qui s’est engagé dans la lutte anti-coronavirus en ville, à venir fournir son soutien à Hai Duong.

Le ministère de la Santé n’épargne aucun effort pour enrayer l’épidémie actuelle avec une assistance maximale de l’administration centrale, a-t-il souligné.

Le ministre Nguyên Thanh Long a également demandé que tous les passagers voyageant via l’aéroport international de Vân Dôn à Quang Ninh et la ville de Chi Linh à Hai Duong depuis le 15 janvier doivent contacter les agences médicales compétentes pour effectuer des tests de dépistage du COVID-19 et se mettre en auto-quarantaine.

Le Vietnam a enregistré 91 nouveaux cas de COVID-19 au cours des 24 dernières heures jusqu’à 18h00 jeudi 28 janvier, dont 84 cas d’origine locale et sept cas importés, selon le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

Les cas transmis localement ont été détectés dans les provinces de Hai Duong et Quang Ninh (Nord).

L’aéroport de Vân Dôn fermé temporairement
 
Le ministère des Communications et des Transports a décidé jeudi 28 janvier de fermer l’aéroport international de Vân Dôn dans la province de Quang Ninh (Nord) pendant 15 jours en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus. L’aéroport sera fermé de 12h00 le 29 janvier à 12h00 le 13 février après de nombreux cas de COVID-19 transmis localement ont été confirmés le même jour. Auparavant, dans le but d’enrayer la propagation du SARS-CoV-2, l’Autorité aéroportuaire du Nord a imposé une fermeture de 24 heures de l’aéroport à compter de 12h00 jeudi 28 janvier. Après que deux cas de transmission communautaire ont été confirmés mercredi 27 janvier, 82 autres cas de COVID-19 ont été signalés dans les provinces de Hai Duong et Quang Ninh jeudi matin 28 janvier, dont 11 à Quang Ninh.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.