01/02/2018 14:02
Le Tribunal populaire de Hanoï a prononcé des peines d'emprisonnement allant de six à huit ans à trois accusés pour "propagande contre l'État de la République socialiste du Vietnam" en vertu de l'article 88, alinéa 1, points a et c du Code pénal de 1999, lors d'un procès tenu le 31 janvier.
>>Quatre condamnations pour propagande contre l’État
>>Le ministère de la Police procède à l’arrestation de Phan Van Anh Vu
>>Cinq condamnations pour propagande contre l’État

Le Tribunal populaire de Hanoï.
Photo : CTV/CVN

Vu Quang Thuân, 52 ans, de la province septentrionale de Thai Binh, a été condamné à 8 ans de prison ; Nguyên Van Diên, 35 ans, de celle  de Yên Bai, à six ans et six mois ; et Trân Hoàng Phuc, 24 ans, de Hô Chi Minh- Ville, à six ans de prison.

Après avoir purgé leur peine, Thuân sera placé en résidence surveillée pendant 5 ans ; et Diên et Phuc pendant 4 ans.

Selon l'acte d'accusation, la police de Hanoï a été sollicitée par le Service municipal de l'information et de la communication le 1er mars pour enquêter sur la publication de vidéos sur Facebook "Vu Quang Thuân" et "Nguyên Van Diên" qui déformaient, calomniaient et endommageaient le prestige des organisations, et l'honneur et la dignité humaine d'individus.

Le 2 mars, la police de Hanoï a effectué la perquisition de la maison en location de Thuân et Diên dans le quartier d’O Cho Dua, arrondissement de Dông Da, et a saisi de nombreux objets et documents liés au tournage et à la distribution de vidéos anti-État.

Une enquête plus approfondie a révélé que Phuc avait aidé Thuân et Diên à réaliser des vidéos et à les partager sur Internet.

Le Parquet a déclaré que d'octobre 2016 à début mars 2017, Thuân et Diên ont produit et téléchargé 17 vidéos sur Internet, stocké des documents qui incitaient à des sentiments anti-étatiques, diffamaient l'administration, répandaient des informations fausses et fabriquées sur la direction du Parti.

Sur la base du contenu des vidéos, des pièces et documents saisis, des déclarations des accusés et des témoins, des évaluations et des débats publics devant le tribunal, le jury a conclu que les actes de ces trois accusés constituaient des crimes de propagande anti-étatique en vertu de l'article 88, alinéa 1, points a et c du Code pénal de 1999. Thuân a été défini comme le meneur, Diên et Phuc comme  ses complices.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.