19/02/2020 18:43
Pour la première fois, trois écoles vietnamiennes ont fait leur entrée dans le classement des meilleures universités des économies émergentes en 2020, qui vient d’être publié par le mensuel britannique Times Higher Education.
>>L’Université Tôn Duc Thang parmi les meilleures universités de recherche en Asie du Sud-Est
>>Forbes salue VinUniversity, la première école privée à but non lucratif au Vietnam


L'Université nationale de Hanoï et l'Université des sciences et des technologies de Hanoï (USTH) ont été classées entre les 201e et 250e places et les 251e et 300e places, respectivement. L'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville se positionne dans la fourchette entre la 401e et la 500e place.

Le classement des universités des économies émergentes ne comprend que les institutions des pays classés par le groupe FTSE de la Bourse de Londres comme ''pays émergents avancés'', ''pays émergents secondaires'' ou ''frontières''.

Le classement des universités des économies émergentes est basé sur 13 indicateurs de performance qui sont similaires à ceux utilisés pour le classement mondial des universités, mais les pondérations sont différentes pour refléter les priorités de développement des universités dans les économies émergentes.

Sur 533 universités classées pour l’édition 2020, la Chine continentale comprend 81 institutions, contre 56 pour l'Inde et 46 pour le Brésil. Elle revendique 14 places dans le top 30, y compris les quatre premières places.

L'Université Tsinghua demeure numéro un, tandis que l'Université de Pékin est deuxième, l'Université du Zhejiang est troisième et l'Université des sciences et technologies de Chine est quatrième.

La Russie, Taïwan (Chine) et l'Afrique du Sud sont les seuls autres territoires que la Chine continentale à figurer dans le top 10. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.