16/03/2018 00:17
Le Tribunal populaire de Hanoï a prononcé le 14 mars des peines d'emprisonnement allant de 36 à 42 mois de prison à trois hommes chinois, tous originaires de la province du Jiangxi, pour avoir utilisé de fausses cartes bancaires pour voler des espèces aux guichets automatiques.
>>Trois Chinois arrêtés pour arnaque sur des DAB à Hanoï
>>De lourdes peines contre trois Russes pour fraude à la carte bancaire
>>Un Ukrainien condamné pour fraude à la carte bancaire

Les trois Chinois condamnés.
Photo : Trung Nguyên/VNA/CVN

Zhu Hai Rong, né en 1977, a été condamné à 42 mois de prison tandis que Qiu Shui Bing, né en 1976, et Zhong Jian Hua, né en 1980, chacun à 36 mois pour "utilisation de réseaux informatiques, de télécommunications et Internet ou d’équipements numériques pour s'approprier des biens", conformément à l'Article 226 b du Code pénal.

Durant les 22 et 23 avril 2017, ces Chinois ont retiré près de 90 millions dôngs (3.960 USD) de plusieurs guichets automatiques bancaires de Hanoï avant d'être appréhendés le 23 avril.

Selon la police, ces trois Chinois avaient appris à voler de l'argent aux guichets automatiques bancaires d'un autre ressortissant chinois, qui leur avait fourni des cartes bancaires contrefaites en promettant de leur payer 5.000 yuans (environ 792 USD) chacun si l'escroquerie avait été couronnée de succès. Les trois hommes sont arrivés à Hanoï le 22 avril et ont effectué plusieurs retraits réussis avant d'être capturés par la police le 23 avril.

Zhong Jian Hua a été arrêté alors qu'il tentait de faire des transactions dans un guichet automatique de HSBC dans la rue de Lê Thai Tô. Zhu Hai Rong et Qiu Shui Bing ont été arrêtés peu de temps après.

En 2016, le Tribunal populaire de Hanoï avait également condamné deux hommes chinois, Zhong Dong Ming et Hu Li Guo, originaires du Guangxi, à des peines d'emprisonnement pour les mêmes chefs d'accusation.

Ils ont effectué avec succès 33 transactions, d'une valeur de 64,4 millions dôngs (2.833 USD).

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.