31/07/2017 23:48
Trinh Xuân Thanh, ancien président du conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC), s'est livré à l'agence de police d’enquête du ministère de la Sécurité publique après près d'un an de fuite au mandat d'arrêt international, a annoncé lundi 31 juillet le ministère de la Police.
>>Réunion de la permanence du Comité national de pilotage de lutte contre la corruption
>>Nouvelle poursuite contre l’ex-président de PVC recherché par Interpol

Trinh Xuân Thanh, ancien président de PVC. Photo : VNA/CVN

Auparavant, le 16 septembre, l'agence de police d’enquête du ministère de la Police a décidé de poursuivre en justice Trinh Xuân Thanh pour «actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, causant de graves conséquences», provoquant une perte de près de 3.300 milliards de dôngs (142 millions de dollars) chez PVC du groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN), et a ordonné sa mise en détention provisoire et la perquisition à son domicile.

Après avoir constaté que Trinh Xuân Thanh, né le 13 février 1966 à Hanoï, avait fui à l'étranger, le ministère de la Police a décidé de diffuser un mandat d'arrêt à l'échelle nationale et internationale contre lui.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Une ancienne pagode, deux Trésors nationaux La pagode Trà Phuong, dans la commune de Thuy Huong, ville de Hai Phong, préserve deux sculptures anciennes, classées Trésors nationaux : une statue du roi fondateur de la dynastie des Mac (1527-1677) et un bas-relief de son épouse.